Comment préparer et entretenir votre cheminée à l’approche de l’hiver ?

Les températures sont déjà en train de baisser, les journées deviennent plus courtes et les premières chutes de neige s’annoncent déjà. Bientôt, vous allez devoir allumer votre cheminée. C’est l’occasion de s’assurer qu’elle est en bon état et prête à vous réchauffer pendant les longues soirées d’hiver. Avant d’y mettre des bûches, il faudra surtout lui procurer des soins d’entretien pour prévenir tout risque d’incendie. Le ramonage de votre cheminée est désormais une obligation légale. Découvrez dans ce guide comment la préparer convenablement pour les mois d’hiver.

Inspectez votre foyer et votre cheminée pour détecter tout dommage ou obstruction

C’est la première étape avant de pouvoir vous réchauffer au coin du feu. En effet, si votre foyer est en mauvais état et que vous n’effectuez pas les travaux d’entretien nécessaires, vous risquez d’en payer les conséquences. Une cheminée mal entretenue peut être à l’origine d’incendie, de fumerolles ou de la suie trop abondante. Avant de vous retrouver pleinement en hiver, il est donc indispensable de vérifier que votre foyer est sain et sécurisé.

Dans un premier temps, vérifiez que vos éléments de chauffage sont en bon état. Si vous avez détecté des problèmes, il est impératif de les réparer. Pour cela, il est nécessaire de vous rendre chez un professionnel afin que celui-ci réalise toutes les réparations obligatoires. Comme vous pourrez le constater sur mon-droguiste.com, il faudra si besoin remplacer les accessoires ou les pièces défectueuses. Sans cela, vous ne serez pas à l’abri d’un incendie causé par un défaut de fonctionnement.

Ensuite, vérifiez l’état de votre conduit de cheminée. Là encore, si vous avez détecté des défauts, il est conseillé de les réparer avant le début des mois d’hiver. Si le conduit est obstrué par de la suie et d’autres saletés, vous risquez d’être exposé à des problèmes d’asthme et d’allergies. De plus, l’installation est plus sécurisée si le conduit est bien nettoyé. En effet, en cas de débordement de fumée, il ne sera pas difficile de l’évacuer.

Enfin, sachez qu’il est indispensable d’effectuer des réglages pour pouvoir profiter pleinement d’un bon fonctionnement de votre cheminée. Pour cela, il suffit de vous adresser à un spécialiste qui effectuera les réglages nécessaires.

entretien cheminée approche hiver

Ôtez les cendres et la suie du foyer et de la cheminée

Il est important de nettoyer le foyer et la cheminée. C’est un geste très simple, mais qui fait toute la différence. Il suffit de passer le balai pour enlever les salissures qui se sont installées au fil des mois. Vous pouvez également utiliser un aspirateur sans fil pour enlever les petits débris.

Puis, vous pouvez passer un chiffon humidifié avec un détergent neutre pour enlever tout reste de suie. Pour finir, rincez l’extérieur de la cheminée avec de l’eau chaude pour nettoyer les derniers débris. Vous pouvez par ailleurs utiliser un détergent alcalin prêt à l’emploi pour le nettoyage. Cela permet de dissoudre sans grand effort les boues, la calamine et toutes autres salissures.

Prenez l’habitude de nettoyer le foyer de la cheminée quotidiennement, ou tous les deux jours, en période de grande utilisation.

Installez un écran pour vous protéger des étincelles et des braises

Lorsque vous utilisez votre cheminée, il est possible que des étincelles ou des braises s’échappent du foyer. Pour éviter de vous brûler ou de provoquer un incendie, il est conseillé de mettre en place un écran qui permet de protéger et d’isoler la pièce dans laquelle se trouve la cheminée. Cela aide à éviter que les étincelles se projettent dans d’autres pièces.

Un tel écran devra être placé devant la cheminée de manière à empêcher les étincelles et les braises de se projeter dans la pièce. L’écran doit aussi être suffisamment solide pour supporter toutes les étincelles, mais pas trop lourd non plus, car cela le rendrait difficilement manipulable.

Cet écran, encore appelé pare-feu, protège aussi les jeunes enfants et les animaux de compagnie. Cette grille empêche véritablement toutes les projections en dehors du foyer. C’est ainsi un élément primordial pour assurer la sécurité de tous au quotidien.

C’est aussi une façon originale d’agrémenter votre cheminée. Un pare-feu peut en effet être particulièrement esthétique. Choisissez un modèle classique, design ou champêtre pour apporter élégance et raffinement à votre cheminée et donc à votre intérieur.

Stockez du bois supplémentaire dans un endroit sec pour affronter le froid

En hiver, il est important de prévoir suffisamment de bois pour répondre à votre demande en combustible. Vous pouvez vous ressourcer dans votre jardin ou bien acheter du bois en grande quantité pour être certain de ne pas manquer. Pour ne pas avoir recours aux services d’un entrepreneur, vous pouvez aussi investir dans une scie à chaîne. Celle-ci est très pratique et peut être utilisée à la maison.

Cependant, après avoir assuré votre réserve de bois, il est préférable de ne pas faire du stockage dans le garage par exemple, car il va s’humidifier. En effet, l’humidité provoque des moisissures qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires et pulmonaires chez les personnes sensibles. À la place du garage ou de tout autre endroit de la maison exposé à l’humidité, vous devez plutôt stocker votre réserve de bois dans un espace sec.

Pensez alors à créer un abri où entreposer votre bois de chauffage : le long d’un mur à l’extérieur par exemple, construisez un auvent sous lequel vous pourrez placer votre bois pour qu’il sèche avant de l’utiliser pour votre cheminée.

Assurez-vous que vos détecteurs de fumée fonctionnent correctement

Lorsque vous installez une cheminée chez vous, il est important d’équiper votre maison de détecteurs de fumée. C’est indispensable si vous décidez de faire installer un nouveau dispositif ou si vous changez l’installation existante. Ces appareils sont obligatoires et leur installation doit être effectuée par un professionnel. Ce sont des appareils qui vous permettront d’être alertés et d’éviter tout risque d’incendie.

Les détecteurs de fumée ont cependant une durée de vie assez limitée. Il est donc important de les changer régulièrement. Vous avez également l’obligation de les faire vérifier régulièrement pour éviter tout problème de sécurité.

Pensez à installer une ventilation adaptée à votre cheminée

Même si la cheminée est belle et que vous voulez en profiter le plus longtemps possible, il est important de savoir qu’elle s’use avec le temps. Vous devez donc penser à l’entretenir fréquemment pour que cette dernière reste en bon état. En ce sens, il est prudent de l’accompagner d’un équipement de ventilation adaptée qui vous permettra de lutter contre la surchauffe.

Vous pouvez par ailleurs opter pour un système de ventilation qui vous permet de chauffer votre maison et d’éliminer les fumées, en même temps. Certaines cheminées sont équipées de ce système.

Déclarez votre cheminée auprès de votre assurance

Pour la sécurité de vos proches et pour respecter les règles en vigueur, il est impératif de déclarer votre cheminée ou votre poêle à bois à votre assureur. Dans votre contrat d’assurance habitation, vérifiez aussi que vous avez bien la mention garantie incendie pour que l’ensemble des biens présents dans votre logement soit couverts et indemnisés en cas d’accidents.

Assurez-vous aussi, si vous habitez dans un logement ancien, avec une cheminée d’époque, que cette dernière soit en conformité. Il est alors nécessaire de faire appel à un spécialiste du domaine, ou bien de vous adresser à votre assureur. Ce dernier saura vous orienter vers un professionnel agréé.

En tenant compte de l’ensemble de ces éléments, vous serez à même d’entretenir correctement votre cheminée avant l’arrivée des premiers frimas. Vous serez ainsi assurés de pouvoir passer d’agréables moments au coin du feu !