escalier en bois avec aspirateur pour nettoyage

5 Conseils de professionnels pour rajeunir un escalier en bois

Avec le temps, votre escalier en bois devient vieillot, commence à se ternir, à présenter des rayures et d’autres signes d’usure. Vous voulez lui redonner un petit coup de jeune ? Vous ne savez pas comment faire pour rajeunir votre escalier en bois ? Si vous cherchez des conseils sur la façon de rajeunir vos marches, vous êtes au bon endroit. 

Il faut savoir qu’il y a plusieurs façons de rajeunir des marches en bois : par nettoyage, par peinture, par vitrification, etc. Aiga-France vous donne X conseils pour raviver vos anciens escaliers en bois et retrouver un intérieur moderne.

En premier lieu, un bon nettoyage

Souvent, pour rénover un vieil escalier de bois, il suffit de le nettoyer. Le nettoyage du bois se fait tout simplement avec de l’eau avec un produit adapté pour le bois. Une fois que tout est propre, vérifiez s’il n’y a pas de détérioration du bois sur les escaliers (fissures, trous, craquements…). 

Si ce dernier présente des imperfections, alors commencez à décaper. En le décapant, le bois retrouvera son aspect brut. Mais le décapage n’est pas obligatoire si vous êtes d’abord passer par un nettoyage convenable de chaque marche et rampes et sur lesquelles il n’y a aucune dégradation.

Après cette inspection sinueuse et un éventuel décapage, procédez à la peinture de votre escalier en bois.

Peindre l’escalier pour le rajeunir

Un coup de ponçage avant pour lisser l’escalier

Souvent, avant de peindre un mobilier en bois, on vous conseille de le poncer au préalable. Cette astuce est nécessaire, voir impérative, avant de commencer la peinture. Cela permet au fait que cette dernière adhère facilement au bois et n’est pas repoussée par des bosses et autres imperfections qui viendront détériorer votre coup de peinture. 

La peinture, meilleure méthode pour rajeunir un escalier en bois

Une méthode facile et efficace pour donner un coup de jeune à votre vieil escalier en bois, est bien entendu de le repeindre (bien évidemment, avant de commencer à peindre, vous avez déjà poncé le bois). Et pour la peinture, ce qui est idéal par rapport aux autres solutions de rénovation, c’est que vous pouvez choisir une qui s’adapte au décor déjà existant de la pièce. 

Veillez à mettre une sous-couche de peinture avant la peinture elle-même, c’est un conseil à prendre en considération car cela permet de vérifier que le produit en question s’adapte bien au matériau de bois de l’escalier. 

Comment peindre correctement ?

Un conseil très judicieux à prendre en compte lorsque vous comptez peindre un escalier, est de ne pas peindre toutes les marches en même temps. Peignez une marche sur deux. Et lorsque la peinture est sèche, passez aux marches qui ne l’ont pas encore été. 

N’oubliez pas la rampe lors de votre rénovation. Un escalier qui n’a pas les mêmes couleurs et la même intensité que sa rampe enlève de la modernité, et le design donne plus ancien. 

Une fois que la peinture est sèche, appliquez une finition (mate, brillante…) et mettez à la fin une couche de polyuréthane pour protéger la finition. 

homme qui peint un escalier en bois avec un rouleau

La vitrification, une autre méthode pour rajeunir un escalier en bois

En premier lieu, avant la vitrification, il faudra décaper et faire ressortir la couche inférieure du bois. Le mieux est de laisser ensuite le bois à son état brut. Lorsque le bois est à son état brut, il se dégrade moins vite, ce qui est une bonne nouvelle si vous souhaitez vitrifier votre escalier, qui se dégradera alors moins vite. 

La vitrification permet de faire ressortir la modernité de votre escalier. Il est plus contemporain et restera tendance pendant des années. De plus, lorsque l’escalier est vitrifié, il est beaucoup plus facile à entretenir ; un coup de serpillière et le tour est joué. 

Rajeunir un escalier avec un recouvrement

Pour recouvrer votre escalier, parfois il suffit juste de vous procurer un kit de rénovation que vous trouverez en grande surface aux rayons bricolage. 

Le recouvrement sert à cacher toutes les détériorations et les imperfections des marches. Cela signifie que procéder à la technique du recouvrement ne fera que dissimuler les escaliers en mauvais état et non les réparer.

Le remplacement ou la réparation de l’escalier en bois

Certes, ce point-là n’est pas le plus facile à exécuter, dans la mesure où il s’agit d’un travail de professionnel. Mais ne remplacez pas la totalité des marches d’escalier, changez seulement celles qui sont en mauvaise posture. 

Décapez les marches défectueuses. Inspectez les trous et les fissures et utilisez un mastic à bois pour les combler afin qu’elles ne soient plus visibles. Poncez ensuite les marches pour un résultat lisse et optimal.