Achetez votre bien immobilier résidentiel

Achetez votre bien immobilier résidentiel avec le prêt à taux zéro

Le secteur de l’immobilier a connu une nette croissance depuis l’année 2019 en France malgré des situations de fond de crise sanitaire et de tumultes en Europe. Les Français sont encore nombreux à vouloir acheter une résidence. En effet, le nombre de nouveaux propriétaires de résidence en 2018 tourne autour de 581 000.

Parmi ces derniers, environ 5 % de ces résidences sont dédiés aux résidences haut de gamme. Outre les achats de résidences principales, nombreux sont ceux qui veulent également investir dans une résidence secondaire. Malgré la hausse des prix de l’immobilier français, les ménages restent motivés dans la réalisation de leur objectif d’achat maison, car les motivations sont aussi nombreuses.

Parmi ces dernières, il y a entre autres le prêt à taux zéro, une incitation du gouvernement pour aider les futurs propriétaires dans l’achat de leur future résidence en ayant l’esprit plus reposé. Vous aussi, financez l’achat de votre futur logement avec le PTZ (Prêt à Taux Zéro) et retrouvez dans cet article ce qu’il faut savoir sur ce dispositif mis en place par le gouvernement.

Prêt à taux zéro : de quoi s’agit-il ?

Le PTZ est un système de soutien mis en place par le gouvernement français pour aider les ménages à revenus modestes et intermédiaires à accéder plus facilement à une propriété. Le Prêt à taux zéro est destiné à ceux qui souhaitent acheter leur première résidence principale. Et comme il est uniquement dédié aux ménages modestes, des conditions de ressources doivent être appliquées.

Comme son nom l’indique, le PTZ est un prêt gratuit. La durée du prêt va de 20 à 25 ans avec la possibilité de ne pas payer de mensualité sur la période de 5 ans, 10 ans ou 15 ans. Le remboursement peut donc être différé sur cette période. Il est important de souligner que le PTZ ne finance pas en totalité l’achat du logement que vous souhaitez avoir.

Des calculs doivent être faits pour estimer le montant qui vous sera alloué. De manière générale, si vous n’avez pas la totalité des fonds, il vous faudra recourir à d’autres prêts. Cependant, le PTZ doit toujours être inférieur au montant des autres prêts contractés, valeur calculée sur la durée de deux ans.

À retenir donc : le PTZ est un prêt sans intérêt accordé aux ménages modestes pour financer partiellement l’acquisition d’une première résidence sur une durée maximale de 25 ans.

Prêt à taux zéro

Quel type de logement est financé par le PTZ ?

Le PTZ peut financer les logements neufs et anciens. Néanmoins, il est important de noter que les logements anciens éligibles au PTZ doivent être dans les zones B2 et C. Si des travaux sont nécessaires à la réhabilitation du logement ancien, ces derniers doivent représenter au moins le quart du coût de l’opération totale. Enfin, un logement ancien éligible au PTZ doit pouvoir permettre une consommation d’énergie annuelle de 331 kWh/m² tout au plus.

Il est également possible d’obtenir un PTZ en achetant un bien immobilier neuf ou ancien sous contrat de location-accession. Par ailleurs, il est également possible de financer l’achat de logement social existant ou la réhabilitation d’un local quelconque en lieu d’habitation.

À retenir donc : le PTZ permet de financer les logements neufs et anciens, la transformation de local en logement et l’acquisition de logement social.

Comment se calcule le PTZ ?

Comme il a été indiqué plus haut, le PTZ est alloué aux ménages aux revenus modestes. De ce fait, un plafond de ressources a été déjà mis en place et pour être éligible, vos revenus doivent être en deçà de ce plafond.

Il existe déjà un tableau de référence de plafond pour les ressources en fonction du nombre d’occupants et de la zone géographique qu’il est possible de consulter sur le site du gouvernement. Le revenu le plus bas dans le tableau est de 24 000 € pour un logement situé dans la zone C avec une personne occupant le logement. Le revenu le plus haut mentionné dans le tableau est de 118 400 € pour un logement situé dans la zone A et A Bis pour un logement occupé par au moins 8 personnes. Le revenu fiscal pris en compte est celui de l’année N-2 et non celui de l’année en cours.

Le montant du PTZ accordé à un ménage est fonction de la nature de la résidence (neuve ou non), du prix d’acquisition de la résidence, de la zone dans laquelle elle est située et du nombre d’occupants. Selon ces critères, un tableau de plafond de montant à accorder est également disponible sur le site du gouvernement.

À titre indicatif, le plafond le plus bas d’un PTZ toutes régions confondues est de 100 000 €, tandis que le plafond maximum s’élève à 345 000 €. De manière générale, plus il y a d’occupants dans le logement, plus le montant du PTZ sera élevé. Par ailleurs, les logements situés dans les zones A et A Bis peuvent obtenir un PTZ plus élevé que les logements situés dans les zones B1, B2 et C.

Enfin, puisque le PTZ ne finance que partiellement l’opération, il faut savoir que la part financée est de 40 % pour un logement neuf en zone A et B1 et 20 % pour un logement neuf en zone B2 et C. Pour les logements anciens, la part financée est de 40 % pour les zones B2 et C. L’acquisition de logements anciens en zone A et B1 n’est pas éligible au PTZ. De nombreux simulateurs sont disponibles pour vous permettre de calculer le PTZ que vous pourriez obtenir.

À retenir donc : identifiez votre revenu fiscal de l’année, le nombre d’occupants dans votre logement, la zone de l’opération, la nature du logement et vous pouvez effectuer une simulation de calcul de votre PTZ. En résumé, le PTZ est donc égal à une partie du coût de l’opération d’achat sans dépasser le plafond déjà établi.

Quelle est la durée du PTZ ?

Nous l’avons déjà mentionné plus haut, la durée de remboursement du prêt à taux zéro va de 20 à 25 ans. Néanmoins, pour être plus précis, ce délai de remboursement dépend encore de trois critères. Il s’agit du montant de vos revenus, du nombre d’occupants dans votre foyer et de sa composition et de la zone géographique où la résidence sera achetée.

Le délai de remboursement peut donc varier un peu, mais le nombre d’années données est une moyenne indicative. Par ailleurs, il est possible de bénéficier d’une période différée pendant laquelle les mensualités ne sont pas payées sur 5, 10 ou 15 ans.

À retenir donc : la durée moyenne d’un PTZ va de 20 à 25 ans avec une possibilité de paiement différé sans paiement de mensualités sur 5, 10 ou 15 ans.

Comment faire pour bénéficier du PTZ ?

Pour bénéficier du PTZ, il faudra contacter un établissement de crédit et négocier l’obtention d’un Prêt Taux Zéro. Comme pour tout prêt, l’établissement de ce prêt exigera des documents pour justifier vos ressources, votre solvabilité ainsi que vos garanties de remboursement. L’octroi du PTZ est donc laissé à leur appréciation. La réponse peut être positive comme négative.

Comment faire pour bénéficier du PTZ

À retenir donc : pour activer le PTZ, il est indispensable de suivre les mêmes démarches que pour un prêt standard en contactant un établissement de prêt. Ce dernier n’a pas l’obligation d’accorder forcément le PTZ.

Laissez Vinci Immobilier vous accompagner dans votre projet d’achat de première résidence

Nous venons de vous expliquer plus haut tout ce qu’il faut savoir sur le PTZ. Si vous avez un projet d’acquisition de première résidence, n’hésitez pas à consulter le site de Vinci Immobilier pour obtenir de plus amples informations et pour vous aider dans toutes vos démarches dans l’achat de votre logement neuf.

Forte de son expérience de 20 ans dans le secteur de l’immobilier résidentiel, ce groupe immobilier dispose de l’expertise pour accompagner les futurs propriétaires dans la recherche et l’achat d’un logement. Vous pouvez confier pleinement votre projet à ce promoteur immobilier. Il possède le savoir-faire, l’expérience, l’expertise et la maitrise du marché de l’immobilier résidentiel en France.

Vous trouverez sur leur site un bon nombre de programmes ainsi qu’un guide immobilier pour vous aider dans vos projets immobiliers. Vous trouverez certainement le logement idéal grâce à l’aide de Vinci Immobilier. Des collaborateurs à l’écoute sont à votre disposition pas à pas dans les démarches immobilières.

Si vous pensez que vous êtes éligibles au prêt taux zéro, un simulateur de montant PTZ est disponible sur le portail en ligne de Vinci Immobilier pour connaitre le montant dont vous pourrez bénéficier avant le démarrage de votre projet. Les rouages administratifs et techniques d’un projet d’achat de logement sont innombrables et complexes.

Être bien accompagné est un must pour réaliser sans trop de problèmes vos projets.