Changement de fenêtres

Changement de fenêtres : quelles sont les obligations ?

La rénovation énergétique d’un logement peut aussi passer par le changement des fenêtres. Vous y gagnerez en confort et réaliserez aussi des économies sur les factures d’énergie. Néanmoins, certaines obligations sont à connaître et à respecter. On fait le point sur le sujet dans cet article et on aborde également les aides financières.

Quelle règlementation pour un changement de fenêtres ?

Avant de se lancer dans le changement des fenêtres et baies vitrées, il est nécessaire de se renseigner auprès de la mairie sur ce qu’il est possible de faire ou non. Car il faut savoir que dans certains secteurs comme les zones protégées ou réglementées, choisir le matériau ou la couleur des menuiseries n’est pas forcément possible.

Il est donc parfois nécessaire de se plier au Plan Local d’Urbanisme (PLU) de sa commune. Et si l’idée d’un vitrage sur mesure vous fait de l’œil, vous devrez également vous assurer qu’il ne créera pas de vis-à-vis avec vos voisins. Certaines règles sont ainsi à connaître :

  • Il est interdit d’ouvrir une vue droite à 1,90 mètre de la limite de propriété.
  • Ouvrir une vue oblique à moins de 0,60 mètre de la limite de propriété n’est pas autorisé non plus.

Une déclaration préalable de travaux devra aussi être déposée en mairie, sauf dans le cas où vous remplaceriez les menuiseries par un modèle identique. La déclaration, quant à elle, devra être affichée sur le terrain une fois reçue, de manière à pouvoir débuter le chantier.

Quel budget pour un changement de fenêtres ?

Il faut savoir que le prix d’une fenêtre ou baie vitrée dépendra de divers critères. Le matériau utilisé, mais aussi le vitrage choisi et la taille de l’ouverture. En moyenne, il faudrait compter dans le cas d’une baie vitrée coulissante dont les dimensions seraient de 215×240 cm :

  • 900 à 2 000 euros pour un modèle en bois.
  • Entre 1 000 et 1 500 euros pour une baie vitrée en aluminium.
  • 600 à 1 200 euros pour une menuiserie en PVC.

Afin de vous tourner vers l’option dont le rapport qualité-prix est le plus avantageux, il vous est possible de demander des devis à plusieurs professionnels. Vous pourrez ainsi avoir une idée plus précise des prix pratiqués dans votre secteur et faire votre choix en fonction des prestations proposées.

MaPrimeRénov’, une aide pour le changement des fenêtres

Si le changement des menuiseries peut sembler conséquent, certaines aides peuvent être obtenues pour financer ce genre de travaux. Ainsi, dans le cas d’une résidence principale équipée de vitrage simple, l’aide de l’État peut varier de 40 à 100 euros par fenêtre changée. Il s’agit de MaPrimeRénov’.

Elle peut d’ailleurs être cumulée avec les certificats d’économie d’énergie (CEE) qui sont remis par les fournisseurs d’énergie. À noter que MaPrimeRénov’ s’adresse à tous les ménages et que son montant est déterminé en fonction du gain écologique et des revenus. Enfin, il faut savoir que tous les propriétaires peuvent y prétendre, à partir du moment où le logement est construit depuis au moins 15 ans.