jardinage

Comment planter, tailler et entretenir une haie de jardin ?

 

Avoir une haie dans son jardin peut s’avérer très pratique pour créer des espaces bien
définis ou se cacher du vis-à-vis avec les voisins. Mais sa mise en place nécessite un peu de
réflexion en amont et un entretien régulier, sinon les branches risquent de vite partir dans
tous les sens et le rendu ne sera pas harmonieux.

Voici ce que vous devez savoir avant de débuter la taille et l’entretien d’une haie dans votre jardin

Plantation et « construction » de la haie

Pour qu’une haie soit esthétique et le reste à long terme il faut qu’elle soit bien « construite ». Ne plantez pas trop serré, les arbres pousseront plus vite avec de l’espace.

N’attendez pas qu’elle atteigne la hauteur souhaitée pour tailler sinon elle risque de se dégarnir sur la partie basse et de devenir trop dense à la cime puis dépérir.

Une fois plantée attendez la 2ème année, voir la 3ème année pour les arbres à croissance lente, avant d’effectuer une première taille. Avant l’hiver pour les variétés à floraison printanière comme les conifères et au tout début du printemps pour les variétés à floraison estivale. Ne jamais tailler par températures négatives.

Il s’agit de couper au sécateur les branches trop longues qui dépassent des flancs de la haie et d’étêter légèrement les variétés qui ont tendance à monter trop vite pour les étoffer à la base.

Enlevez éventuellement des branches beaucoup plus grosses que les autres, disgracieuses ou déséquilibrant la structure des arbustes.

Répéter l’opération annuellement et commencer à tailler au taille-haie en effleurant les arbustes pour enlever uniquement les branches qui dépassent des flancs. Étêter légèrement tous les 2 ou 3 ans pour que les branches aient une structure saine et non de type « palmier » (une seule branche et des ramifications à la cime) qui finissent par dépérir.

Équipement et conseils de sécurité

Pour les petites haies, avec des branches fines, une simple cisaille ou un sécateur devraient suffire.

Pour des haies plus importantes avec des branches épaisses, vous devrez vous équiper plus lourdement. Un ébrancheur fait généralement le job manuellement et à moindre coût, mais vous devrez forcer sur les bras (gardez-les toujours près du corps pour moins vous fatiguer).

L’idéal est de s’équiper d’un taille-haie, électrique ou thermique comme vous préférez. Pour les haies hautes, munissez-vous d’un taille-haie télescopique. Pas forcément plus cher qu’un modèle classique, et ça vous évitera de devoir déplacer votre échelle au fur et à mesure de la taille. Vous trouverez un comparatif ici : https://www.mylittlejardin.fr/taille-haie/telescopique/

Comme pour toute utilisation de matériel de jardinage à moteur ou électrique, vous devrez respecter certaines mesures de sécurité et notamment le port de gants et de lunettes de protection. Ne faites pas l’impasse sur ces quelques équipements de sécurité. Chaque année en France on recense des milliers d’accidents de jardinage.

Taille de formation et entretien haie 2

Entretien de la haie

Taille tous les ans ou 2 fois par an pour les variétés à croissance rapide comme les troènes. La taille s’effectue au printemps ou à l’automne, le mois de juin est le mois idéal car la pousse printanière est presque terminée et les arbres ont le temps de bien cicatriser en été, de plus les jeunes rameaux seront bien lignifiés pour l’hiver.

Tous les cinq ans environ il convient d’effectuer une taille de rajeunissement, enlever le bois mort, couper éventuellement des branches de trop grosse section pour le taille-haie.

Il faut également veiller à nettoyer l’intérieur des haies des débris végétaux qui peuvent s’accumuler, secouez les branches, laisser l’air circuler à l’intérieur de la haie, cela plait beaucoup aux arbres, les résultats sont souvent visibles après quelques semaines.

Laissez un couvert végétal au pied des haies (feuilles, restes de tonte, mousses, fins débris de la taille), cela maintient le sol humide, fertilise et embelli la haie.

Ne bêchez pas le pied des haies au risque de couper des racines des premiers centimètres du sol, couche la plus fertile, ce qui assèche et casse la structure du sol et le micro-système d’organismes qui l’enrichissent.

Règlementation en matière de haie

Aucun problème en ce qui concerne les haies et arbustes à l’intérieur de votre terrain, mais bien souvent les haies ont pour utilité de créer un brise-vue naturel entre votre jardin et celui du voisin. Dans ce dernier cas, mieux vaut se renseigner sur ce que dit la loi avant d’entreprendre des travaux susceptibles de générer des conflits de voisinage.

La 1ère chose à faire est d’aller se renseigner auprès de votre mairie pour savoir si une règlementation locale existe. Dans le cas contraire, la loi dit que vous devez respecter un espace 50cm au minimum entre votre haie et le terrain du voisin si celle-ci ne dépasse pas 2 mètres. Si votre haie fait plus de 2mètres, alors vous devrez respecter 2mètres de distance entre la haie et le jardin voisin.

Veillez bien à entretenir et tailler votre haie des 2 côtés afin de garder de bonnes relations avec vos voisins 😉 C’est bête à dire, mais certains apprentis jardiniers ne se préoccupent que de leur côté ! Pour les haies mitoyennes, chacun devra prendre sa part de responsabilité et entretenir son côté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *