Toutes les serrures peuvent-elles être crochetées ?

Depuis plusieurs années, le nombre de cambriolages ne cesse de croître. Durant l’année 2021 uniquement, on a compté pas moins de 612 000 foyers qui en ont été victimes en France. Une statistique qui comprend, bien entendu, les cambriolages, mais aussi les tentatives d’intrusion ou d’effraction. Une situation qui ne s’améliore pas vraiment, si l’on croit les données partagées par les autorités et les experts de la sécurisation. En effet, pour cette moitié de l’année 2022 uniquement, on ne recense pas moins de 260 000 cas dans l’Hexagone. Parmi les méthodes utilisées par les malfaiteurs, on compte surtout le crochetage de porte d’entrée. Toutes les serrures sont-elles crochetables ? Y a-t-il des modèles qui peuvent donner du fil à retordre aux personnes mal intentionnées ?

Le fonctionnement d’une serrure et son crochetage

Pour que vous compreniez parfaitement ce qu’est le crochetage, il est tout d’abord important de connaître les caractéristiques d’une serrure. Également appelé barillet, canon ou cylindre, ce dispositif est plus ou moins complexe, en fonction des modèles. Il peut ainsi être plus résistant ou non contre les cambrioleurs. De nos jours, le plus robuste est sans aucun doute le modèle de haute sécurité. Ce type de canon anti-crochetage est équipé de plusieurs goupilles et lignes de complexité. Son installation nécessite d’ailleurs l’intervention d’un serrurier pour un résultat durable.

Les goupilles présentes dans le canon vont se lever et se baisser en fonction des crans et trous sur votre clé. Il faut, cependant, que le mécanisme suive un ordre spécifique afin d’ouvrir votre porte. Pour que cela se produise, il est important d’aligner toutes les goupilles en essayant de maintenir une certaine pression de rotation. C’est donc ce processus, qui est loin d’être une partie de plaisir, que les cambrioleurs essaient de reproduire lorsqu’ils vont crocheter une serrure. Néanmoins, une fois que la technique est maîtrisée, notamment sur un cylindre de premier prix, l’opération peut se faire très rapidement et assez facilement.

Ainsi, le crochetage est un procédé qui consiste à déverrouiller une serrure. L’objectif est d’ouvrir celle-ci sans avoir à utiliser la clé. La méthode est assez discrète et nécessite l’usage d’outils ainsi qu’un certain savoir-faire. Le crochetage ne laisse généralement pas de trace et le barillet peut être réutilisé dans la majorité des cas.

serrurier  intervention crochetage

Cliente ayant sollicité l’expertise d’un serrurier à Liège pour sa serrure crochetée.

Toutes les serrures sont-elles crochetables ?

Oui, en général, toutes les serrures, peu importe leur type, peuvent être déverrouillées sans clé. Par contre, en fonction des modèles, la résistance ou le temps nécessaire pour crocheter le cylindre est variable. Pour optimiser au maximum cette durée, il faut que vous misiez sur des canons bien spécifiques.

À ce sujet, notez qu’il existe des barillets certifiés « haute sécurité » que l’on appelle également serrures anti-crochetage. Leur spécificité est qu’elles sont dotées de goupilles « actives » qui prennent la forme d’un petit crochet sur leurs extrémités. Elles sont plus difficiles à manœuvrer et leur écrasement est plus complexe.

Attention, divers niveaux de résistance existent pour cette certification. Certains modèles peuvent tenir au crochetage durant 2 minutes, alors que d’autres résistent pendant plus de 15 minutes. On compte aussi les serrures qui disposent d’un renfort supplémentaire. D’autres ont diverses caractéristiques, notamment l’anti-arrachement, l’anti-perçage ou encore l’anti-casse.

Il y a aussi la norme A2P qui procure un certain niveau de résistance au crochetage. Ainsi, même si toutes les serrures peuvent être crochetées, l’objectif est de miser sur un modèle sécurisé afin de décourager le cambrioleur. Il sera plus enclin à abandonner plutôt que de perdre plus de temps sur votre porte.

Les atouts d’une serrure haute sécurité par rapport à une serrure classique

Il est crucial de savoir que la technique qu’utilise un cambrioleur varie en fonction de votre type de serrure. Or, la réussite ou l’échec de la tentative dépend surtout de l’expérience du malfaiteur. Comme il a été mentionné plus haut, c’est au niveau de la durée du crochetage que la différence se fera. De ce fait, plus la serrure sera complexe, plus la difficulté sera importante.

Ainsi, sur un cylindre classique qui compte 6 goupilles tout au plus, la durée d’effraction est seulement de quelques secondes. Par contre, un barillet équipé de plus de 7 goupilles prendra beaucoup plus de temps. Ce qu’il faut donc considérer ici, c’est que plus le nombre de goupilles sera conséquent, plus votre serrure sera difficile à crocheter.