climatiseur

4 solutions pour réduire le bruit d’un climatiseur

 

En dépit de leur efficacité, les climatiseurs split présentent un défaut majeur. Celui du bruit émis par leur unité extérieure. Ces nuisances sonores ne sont pas à prendre à la légère, votre expérience de climatisation agréable pourrait très vite devenir une source de stress et de conflit avec vos voisins. Pour ne pas en arriver là, voici quelques conseils pour réduire le bruit de votre climatiseur.

Fabrication d’un mur pour museler l’unité extérieure

Les matières absorbantes telles que les mousses, les écorces et le polystyrène, bois expansé, laines minérales ont la faculté de réduire la propagation du son. Elles réduisent la réverbération du bruit jusqu’à son point d’origine. Ce qui a pour conséquence, d’empêcher le phénomène d’écho ou de caisse de résonnance. Il est possible de réduire le bruit émis de 95% en les associant avec 2 types d’isolants :

  • Les matériaux résiliant comme le caoutchouc et le liège pour amortir les vibrations
  • Les isolants de type béton, plâtres ou briques pour empêcher la propagation des ondes.

Dès qu’ils heurtent le matériau isolant, les ondes se répercutent sur de nombreuses petites irrégularités de surface. Ce qui provoque leur dispersion dans de multiples directions. Votre mur doit comporter plusieurs couches d’isolants aux propriétés complémentaires. Vous pouvez par exemple associer la laine de roche ou la laine de verre avec l’ouate de cellulose, les fibres de coco, les palissades en bois, les parpaings et du gabion.

Opter pour un cache climatisation

Les caches-climatisation ont pour rôle de réduire le bruit émis par un climatiseur. Elles sont constituées de découpes latérales souvent réalisées au laser ainsi que d’une orientation faite de lames en bois. Le système est conçu de manière à permettre une circulation efficiente de l’air tout en contenant les ondes sonores, et ce, sans émettre de résonnance. C’est en quelque sorte, un déflecteur qui absorbe une partie des ondes sonores et renvoie la seconde partie dans les directions non habitées.

Poser une clôture ou un cloison anti-bruit

L’achat d’une clôture prête à poser est une solution onéreuse, mais cela a le mérite d’être plus esthétique et plus facile à mettre en œuvre. Niveau performance, vous pouvez vous attendre à une réduction d’environ 12 dB et ainsi obtenir un niveau sonore quatre fois moindre.

Le coût des modules d’une clôture anti-bruit se situe entre 100 et 250€/m2. Vous pouvez trouver des modèles en acier, en PVC ou en bois. Certains modèles sont même végétalisables. Ils procurent une isolation plus améliorée et un résultat beaucoup plus esthétique.

Fabriquer un caisson anti-bruit si vous disposez d’une pompe à chaleur

Il s’agit ici de fabriquer un caisson d’insonorisation qui viendra se fixer autour de votre unité de clim extérieure. Une telle fabrication nécessite l’utilisation de bois imputrescible (teck ou niangon) ou des panneaux de contreplaqué traités contre l’eau. L’intérieur du caisson sera aménagé avec une mousse alvéolée et l’ensemble, recouvert avec une bâche en plastique renforcé par un grillage de maintien. Cette mesure vise à protéger efficacement le caisson de la pluie.

Vous pouvez superposer cela avec des couches d’isolants de diverses densités (plaques de polystyrène, couche de PS4, isolant de type ISOFIX, panneaux OSB3). En tout état de choses, prévoyez de l’espace autour de l’unité extérieure pour garantir la libre circulation de l’air.

Attention à l’implantation de votre groupe extérieur

L’endroit où l’unité extérieure est placée est primordial. Il faut prévoir au moins 5 mètres d’espace vide de tout obstacle face au compresseur de l’unité extérieur pour permettre aux vibrations de s’atténuer sans risquer l’effet de caisse de résonance.

Vous pouvez aussi placer votre unité sur des patins anti-résonnance en caoutchouc capables d’atténuer les vibration transmises au sol.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *