Choisir la meilleure plaque pour fermer conduit cheminée

Quelle est la meilleure plaque pour fermer un conduit cheminée ?

Une cheminée est un équipement d'intérieur élégant qui émet et confine les fumées. Elle comporte un conduit qui sert à évacuer la fumée produite à l’intérieur. Pour plus de sécurité dans l’utilisation, il est nécessaire de fermer le conduit à l’aide d'un équipement comme la plaque. L'objectif de ce guide est d'aider les particuliers à trouver une plaque de qualité. Voici les meilleures plaques conduit de cheminée et quelques astuces pour opérer un choix convenable.

Les plaques en béton

La qualité d’une plaque pour fermer conduit cheminée dépend de son matériau de construction. Il en existe par variété et par modèle. Ici, il s’agit d’une plaque purement faite en béton. En effet, le béton est obtenu à partir d’un mélange de sable, de gravier, de ciment et d’eau. Le mélange de ces éléments permet d’obtenir un produit très solide qui dure dans le temps.

Une plaque fabriquée en béton dispose d’une excellente capacité de résistance à toute sorte d’intempéries et aux effets de la fumée. D’autres plaques issues de certains matériaux résistent moins à la chaleur bien qu’elles soient solides à vue d’œil.

L’avantage de fabriquer une plaque en béton est qu'elle donne la possibilité de personnaliser sa plaque selon ses préférences. De plus, il devient plus aisé de contrôler sa qualité au fur et à mesure de l’évolution du processus de fabrication. Ainsi, il est peu probable de regretter son investissement.

Les plaques en béton constituent une solution efficace et économique sur le long terme. Une fois qu’elles sont produites, il faut attendre plusieurs générations avant de penser à les rénover. Cependant, la fabrication nécessite la mobilisation de fonds importants. Pour une personne qui désire le faire personnellement, elle devra faire appel aux services d’un maçon expérimenté.

Pour mener à bien sa tâche, il faudra lui fournir quelques matériaux indispensables à la construction de la plaque. Il s’agit principalement du sable, du gravier, du ciment et de l’eau pour favoriser le mélange. Au coût de ces matériaux, s'ajoutent les frais de la main-d’œuvre

Une autre option envisageable est de choisir parmi les modèles déjà existants. Des structures spécialisées proposent la vente des plaques en béton qui sont préalablement conçues. L’achat s’opère alors directement. Le prix proposé englobe les frais de main-d’œuvre et le coût du matériel. C’est pourquoi les plaques en béton sont onéreuses sur le marché. Mais elles sont quand même d’une grande efficacité.

Les plaques en métal ou en zinc

En dehors des plaques en béton, il existe également des plaques en métal. Le matériau de construction dans ce cas est le zinc. Ce dernier est un métal blanc bleuâtre, malléable et ductile. Il sert le plus souvent à fabriquer des couvertures de toits, des tuyaux, des gouttières, des bassins…

Les plaques en métal ont également une grande capacité de résistance, mais uniquement sur le court terme. En effet après quelques moments d’utilisation, le matériau de construction devient vulnérable face aux effets de la rouille. Cette dernière attaque surtout l’extérieur de la plaque du fait de son exposition permanente à la rosée.

Par ailleurs, au fil du temps le feu ou la chaleur ronge l’intérieur de la plaque. Les deux actions exercées finissent plus tard par la détruire complètement. Dès lors, elle ne sera plus efficace et donc il devient nécessaire de procéder à un nouvel achat. Ce type de plaque est moins économique que celui en béton. Néanmoins, sur le toit elle sert parfois d’objet décoratif.

Son installation requiert l’intervention d’un expert du domaine. Les structures de métallerie et de chaudronnerie proposent leurs services dans ce cadre. En cas de besoin, il ne faut pas hésiter à les contacter.

La plaque en bois

Ce sont des plaques dont la fabrication se fait à partir du bois. Bien qu’elles soient rares sur le marché, elles sont produites par certains fabricants. Le bois qui sert à leur conception est plutôt grand en termes d’épaisseur. La meilleure option est de recourir aux services d’un expert en menuiserie. Ce dernier se chargera de tailler la plaque conformément aux attentes du client.

Elles conviennent parfaitement aux personnes ayant un faible pouvoir d’achat. Les plaques en bois sont les moyens les plus économiques pour fermer un conduit de cheminée. Cependant, elles manquent de résistance sur le long terme. Elles sont détruites plus tard par l’invasion des insectes nuisibles. De plus, sous l’effet du soleil, elles perdent rapidement leur efficacité.

Les plaques en bois sont souvent des alternatives temporaires pour les petits budgets. Néanmoins, il faut faire attention à la qualité du bois utilisé.

Comment bien choisir sa plaque ?

Face à ces différentes catégories de plaque pour fermer conduit cheminée, plusieurs critères à prendre en considération pour faire son. Le premier concerne le matériau de construction. Chaque matériau a un but spécifique et convient à une situation donnée. Avant de choisir un matériau, il faut vérifier d’abord la qualité, l’épaisseur et la solidité.

Le deuxième critère concerne la durabilité dans le temps. Enfin, le troisième se rapporte au pouvoir d’achat.