Comment choisir une baignoire

Comment choisir une baignoire ?

La baignoire est sans aucun doute l’élément central d’une salle de bain. Nombreux sont ceux qui rêvent de disposer d’une baignoire, quel que soit l’espace disponible, afin de pouvoir profiter d’un confort inégalé en matière de bain. La baignoire n’est plus juste un équipement sanitaire pour l’hygiène.

Elle est devenue un atout supplémentaire de confort, de modernité et d’esthétisme dans une salle de bain. Cette importance de la baignoire justifie largement l’attention que vous devrez porter au choix de la baignoire. Cet article vise à vous donner les critères essentiels pour savoir comment choisir la future baignoire pour votre salle de bain.

Dimensions de la baignoire

La dimension est sans conteste le premier critère à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir une baignoire. En effet, si vous disposez d’une salle d’eau au format XXL, l’espace ne devrait pas être un problème pour vous.

Par contre, quand l’espace vient à manquer ou que la pièce est assez étroite, il faudra s’assurer que la baignoire choisie puisse s’intégrer sans difficulté dans la salle de bain. Aussi, à titre indicatif, sachez que les plus petites baignoires mesurent environ 120 x 120 cm pour les baignoires carrées et environ de 70 à 90 cm de large pour 120 cm de long pour les baignoires rectangles. Si vous trouvez que votre salle d’eau peut recevoir cette taille de baignoire sans que vous ne vous sentiez pas à l’étroit, alors allez-y !

Si l’espace disponible dans votre salle de bain est moyen, le champ des possibilités s’ouvre à vous. Vous pourrez même vous offrir la tendance indémodable de la baignoire îlot dans une salle de bain de format moyen. Quelle que soit la taille que vous choisissez, n’oubliez pas de vérifier que la baignoire s’adapte bien à votre taille pour pouvoir profiter du confort de cette dernière.

Dimensions de la baignoire

Formes et types de baignoire

La forme de baignoire est parfois à combiner avec la dimension de celle-ci afin de trouver le meilleur compromis, surtout pour ceux qui ne disposent que de peu d’espace. Ainsi, dans un petit espace, il est parfois conseillé de s’orienter vers une baignoire d’angle ou une baignoire asymétrique, car ces formes permettent d’optimiser l’utilisation de l’espace disponible. Pour ceux dont l’espace ne constitue pas une contrainte, une large gamme de formes de baignoires sont disponibles. Il y a ainsi :

  • La baignoire carrée : elle est adaptée à tous les espaces, même aux plus réduits. Cette forme de baignoire offre à la fois de la praticité et un design à part entière dans la salle de bain. Contrairement à la baignoire rectangulaire, la forme carrée offre en plus une touche de modernité.
  • La baignoire rectangulaire ou baignoire droite : il s’agit d’un classique indémodable. Cette forme de baignoire est surtout adaptée à ceux qui ont un minimum d’espace dans leur salle d’eau. Ce type de baignoire convient à tous les styles et cette forme permet différents types d’aménagement. Une baignoire droite peut prendre une forme ovale.
  • La baignoire d’angle : elle est de forme triangulaire avec des angles arrondis. Comme son nom l’indique, elle se place sur un coin de la salle d’eau et permet ainsi un gain d’espace. Elle est recommandée pour les petits espaces, notamment les salles d’eau sous pente. Selon l’espace disponible, la baignoire d’angle peut être choisie pour être plus spacieuse.
  • La baignoire asymétrique : il s’agit d’une combinaison entre une baignoire d’angle et une baignoire rectangulaire. Le résultat offre un espace supplémentaire et une largeur de baignoire plus grande que celle de la baignoire d’angle.
  • La baignoire îlot : il s’agit sans nul doute de la forme de baignoire qui offre le plus de confort et de design dans une salle de bain. La baignoire îlot est le modèle le plus luxueux en matière de baignoire. Ce modèle requiert beaucoup d’espace, mais le résultat est tout simplement à la hauteur de l’investissement. Son principal avantage repose sur sa facilité d’installation. La baignoire îlot ne s’encastre pas, mais se pose tout simplement. Il existe différents types de baignoires îlot, comme les baignoires îlots sur pied ou posées sur le sol ou avec une robinetterie intégrée. Notez qu’une baignoire îlot nécessitera l’installation d’une robinetterie spéciale et d’un système qui permettra de camoufler les tuyauteries.
  • La baignoire sabot : il s’agit d’une baignoire à deux niveaux. Elle se présente sous la forme d’un siège avec un niveau plus haut que l’autre. Vu cette configuration, le bain se prend assis et non allongé, car la position allongée n’est pas possible.
  • Le combiné baignoire-douche : comme son nom l’indique, il s’agit d’une baignoire qui peut faire aussi faire office de douche. Ces modèles sont souvent accompagnés d’une paroi de douche qui permet de réduire les éclaboussures.
  • La baignoire avec porte : elle est surtout destinée aux personnes du troisième âge ou celles qui ont une mobilité réduite. Elle dispose d’une porte qui permet d’accéder plus facilement à l’espace de bain.
  • La baignoire balnéo : il s’agit d’un modèle de baignoire qui permet de s’offrir un spa à la maison.

Matériaux de la baignoire

Matériaux de la baignoire

Une baignoire peut se décliner en plusieurs matériaux. Il y a ainsi la fonte, l’acier émaillé et l’acrylique. La fonte est le matériau utilisé traditionnellement pour les baignoires d’antan. Si vous êtes à la recherche d’une baignoire de style vintage ou rétro, ce matériau est définitivement le must qu’il vous faut. L’acier émaillé est un matériau classique, il présente l’avantage d’être résistant, léger et facile à entretenir.

La baignoire en acrylique est le matériau le plus utilisé actuellement dans la fabrication des baignoires. Grâce à l’entière ductilité de l’acrylique, la baignoire en acrylique peut ainsi revêtir plusieurs formes. Ce type de matériau est le plus souvent renforcé avec de la fibre de verre ou de la résine pour accroitre sa solidité. En bref, l’acrylique reste le matériau le plus abordable et l’acier et la fonte restent les plus solides.

Néanmoins, il peut être utile de connaitre que, quel que soit le matériau avec lequel la baignoire est faite, le label ou les normes apposées par le fabricant permettent de garantir un minimum de longévité. À titre indicatif, la norme NF garantit une durée de vie de 10 ans au moins pour une baignoire.

Prix d’une baignoire

Le prix d’une baignoire varie en fonction du matériau avec lequel il est fait et de son modèle. Les modèles moins chers sont les baignoires réalisées avec de l’acrylique. La rangée de prix va d’une centaine d’euros à un millier d’euros selon la gamme du produit.

La baignoire en fonte est la plus onéreuse, car il faut compter au minimum 2 000 € pour pouvoir en avoir une en fonte. En ce qui concerne le type de baignoire, plus elle est sophistiquée, plus elle coûtera assez cher. Ainsi, la baignoire balnéo ainsi que la baignoire îlot seront les modèles les plus chers. En effet, comptez environ 600 € au minimum pour une baignoire îlot et ajoutez-y une centaine d’euros supplémentaires pour disposer d’une baignoire balnéo.

Alors comment choisir?

Si vous avez des contraintes d’espace, choisissez le modèle d’abord par rapport à sa dimension puis à sa forme. Sinon, si l’espace ne constitue pas un frein, choisissez la baignoire de vos rêves selon le style souhaité. Vous pouvez ensuite jeter un œil sur les critères comme le matériau et la dimension pour affiner votre choix.