Comment obtenir un bon taux pour votre prêt immobilier ?

Comment obtenir un bon taux pour votre prêt immobilier ?

Si vous lisez ces lignes, c’est peut-être parce que vous êtes dans une situation où vous souhaitez acheter un bien immobilier. Néanmoins, avec un contexte où la hausse des taux de crédit immobilier se précise de plus en plus, vous vous posez certainement la question de comment obtenir le meilleur prêt immobilier possible. La bonne nouvelle, c’est que malgré tout cela, il est possible de mettre toutes les chances de votre côté pour réduire le taux du prêt. Explications.

Faire jouer la concurrence entre les banques pour réduire le taux de crédit immobilier

S’il y a bien un aspect qui peut vous faire obtenir un bon taux de prêt immobilier, c’est de comparer les offres de banques, et ensuite faire jouer la concurrence ! En effet, essayez tout d’abord de demander une simulation de crédit immobilier auprès de trois banques différentes : vous obtiendrez forcément des propositions différentes… Quand vous en aurez une ! Il n’est pas rare d’avoir un refus dans une banque, et une acceptation auprès d’une autre.

D’ailleurs, si vous souhaitez comparer les éventuels taux de votre crédit immobilier, sachez qu’il existe des outils pour vous aider. Par exemple, connaître le taux moyen en France (et de votre région) peut vous aider grandement : si votre proposition de prêt immobilier a un taux supérieur à la moyenne, c’est que vous avez la possibilité d’obtenir mieux ailleurs… Ou en optimisant du mieux possible votre dossier de demande de prêt.

Présenter un dossier solide, pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier

Ainsi, au-delà du fait de vouloir comparer les banques pour obtenir le meilleur taux possible, sachez que vous pouvez aussi agir sur votre dossier de demande de prêt. En effet, en le renforçant, les banques seront à même de prendre un peu plus de risques, et de vous proposer des conditions plus avantageuses. Plusieurs axes de progression sont possibles :

  • Réduisez vos dépenses : c’est notamment le cas avec les crédits à la consommation que vous pourriez avoir (que vous pouvez tenter de rembourser par anticipation). En résumé, réduisez vos dépenses au strict nécessaire (sans pour autant tomber dans l’extrême, bien entendu).
  • Augmentez vos revenus : pour cela, demandez à faire des heures supplémentaires, ou trouver un travail secondaire à réaliser à la maison. Dans certains cas, changer de métier est la meilleure des solutions.
  • Proposez des relevés de compte sains : si vous avez des découverts, soldez-les le plus rapidement possible et tenez-vous-y (avec un recul d’au moins 3 à 4 mois). En effet, avoir un découvert dans une banque vous place immédiatement dans la case “mauvais client” (même si votre banquier vous dira peut-être le contraire).
  • Mettez de côté : au-delà d’avoir un apport pour votre projet immobilier, avoir une épargne de précaution (ou aussi appelée de secours), vous permet de montrer à votre banquier que vous avez un profil d’épargnant.

Vous l’aurez compris, en optant pour ces quatre axes différents, vous devriez présenter un meilleur dossier auprès de votre banquier. Bien évidemment, il n’est pas toujours facile de réduire ses dépenses ou encore d’augmenter vos revenus. Néanmoins, dites-vous que si vous réussissez à réduire vos dépenses de 50 € par mois, tout en gagnant 100 € de plus chaque mois, alors vous obtenez un montant de 1 800 € supplémentaire à la fin de l’année ! Pas mal, non ?