Les 5 principales raisons d’investir dans les SCPI

La SCPI (société civile de placement immobilier) est un système d’investissement qui permet aux particuliers d’investir dans l’immobilier. À travers l’achat de parts, un investisseur devient associé et co-propriétaire des actifs immobiliers détenus par la SCPI. Ce type de placement présente plusieurs avantages. Découvrez 5 raisons d’investir dans les SCPI.

Les SCPI constituent un investissement plus stable que les actions

L’investissement dans une SCPI est généralement facile et accessible aux particuliers. Contrairement à un investissement direct dans un bien, on peut investir dans une SCPI à partir de 185 €. Ce montant varie toutefois en fonction de la société de gestion. Il est également possible d’investir progressivement en fonction du marché et de votre épargne. De plus, il n’existe aucune limite maximum pour investir dans une SCPI.

Un tel investissement permet de détenir une pierre professionnelle, ce qui est pratiquement impossible lorsque vous investissez directement dans l’immobilier locatif. Pour une meilleure gestion de votre patrimoine, il est important de scinder votre portefeuille et d’acheter des parts dans plusieurs SCPI. Vous pouvez faire un meilleur choix grâce à un classement des SCPI disponibles sur des sites de comparatifs. Vous pouvez ainsi constituer un patrimoine solide. En investissant dans une SCPI, vous n’avez aucune contrainte de gestion et de trésorerie. La société prend en effet en charge l’intégralité de la gestion du parc immobilier.

Elle possède toute l’expérience et les connaissances nécessaires pour décider du domaine d’investissement. Elle se charge également de trouver les locataires et de percevoir les loyers. L’achat de parts de SCPI de rendement permet de bénéficier de revenus réguliers très intéressants. Sa rentabilité est généralement supérieure à un investissement en immobilier direct. Le rendement des placements dans les SCPI en 2021 était en effet de 4,36 % en moyenne. L’achat de parts de SCPI permet par ailleurs de vous protéger contre l’inflation, car son rendement est conséquent.

Diversification : minimisez votre risque avec les SCPI

L’investissement dans une SCPI permet également de diversifier et de mutualiser votre patrimoine. Le patrimoine des SCPI est généralement plus large que celui que l’on constitue seul. Si un propriétaire fait de la gestion locative, le risque est de 100 % lorsque le locataire fait défaut. L’investissement dans une SCPI est en revanche mutualisé sur plusieurs biens de natures différentes (commerces, entrepôts, bureaux) et dans diverses régions.

Comme dans un investissement immobilier classique, il ne concerne ni un seul bien ni un seul locataire. En cas de souci avec un bien, le rendement de la SCPI peut donc légèrement baisser, mais ne s’effondrera pas. La société continuera de louer les autres immeubles et d’en tirer des revenus. Pour mutualiser encore plus les risques, il est conseillé d’investir dans des SCPI qui ont des stratégies d’investissement différentes. Cela permet de profiter d’un parc immobilier encore plus large et diversifié.

classement meilleures SCPI investissement

La plupart des SCPI ont des frais de gestion réduits

Lorsque vous effectuez un investissement sur le marché des SCPI, vous devez payer les frais de gestion. Ce sont des frais prélevés pour financer la gestion de votre portefeuille ainsi que l’activité globale de la société. La SCPI collecte les loyers, déduit ses frais de gestion, puis vous verse les dividendes. Ces frais permettent également à la SCPI de continuer à vous proposer des opportunités d’investissement avec un rendement intéressant.

Les frais de gestion en SCPI varient en fonction de la société. Ils sont généralement compris entre 10 et 15 % des produits locatifs encaissés. Cela correspond en moyenne à 0,35 ou 0,4 % de l’encours. Lorsque vous investissez sur 10 ans, les frais de gestion peuvent varier entre 1 et 1,2 % par an. Pour un investissement sur 20 ans, les frais de gestion peuvent diminuer jusqu’à 0,8 % par an. Quand vous effectuez directement un investissement dans un appartement locatif, certaines charges peuvent influer sur le rendement :

  • assurances,
  • taxe foncière,
  • charges de copropriété,
  • travaux d’entretien réguliers.

Des frais de gestion peuvent par ailleurs s’y ajouter si vous le confiez à une agence. Cela peut facilement ainsi atteindre les 15 % de charges.

Vous pouvez vendre vos SCPI à tout moment

Même s’il est conseillé de conserver au moins pendant 8 ans vos parts de SCPI, vous pouvez les vendre partiellement ou entièrement à tout moment. La procédure de vente varie toutefois selon la forme juridique de la société.

Revente de parts de SCPI à capital fixe

Ce type de revente se fait sur le marché secondaire des parts, qui est réglementé par la société de gestion. Il regroupe toutes les offres de ventes des associés et les demandes d’achat de parts. Pour mettre vos parts sur ce marché, il faut remplir un formulaire donné par la société de gestion. Ce formulaire comporte le nombre de parts que vous désirez vendre et le prix de vente minimum.

Il est valable pour un an et renouvelable une seule fois. Le formulaire peut être modifié ou annulé à n’importe quel moment. Les SCPI procèdent généralement à la revente des parts une fois par mois. L’associé a également la possibilité de vendre directement ses parts à l’acheteur de son choix. Cela vous permet de ne pas vous acquitter des frais de gestion. Des droits d’enregistrement de la revente de SCPI sont néanmoins obligatoires et fixés à 5 %.

Revente de parts de SCPI à capital variable

Il faut adresser une demande à la société de gestion lorsque vous souhaitez vendre vos parts de SCPI à capital variable. Le prix de rachat est connu, car il est publié par la société. S’il existe, au même moment, une demande de souscription d’un montant égal, la SCPI procède au retrait des parts de l’associé et les attribue aux souscripteurs. Certaines demandes de retrait ne peuvent parfois pas être compensées par de nouvelles souscriptions. Dans ce cas, les SCPI à capital variable possèdent des fonds de remboursement qui permettent de racheter ces parts.

investissement immobilier loi Pinel

Certains types de SCPI offrent des avantages fiscaux

En utilisant la loi Pinel, les SCPI fiscales permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt. Le principe de la SCPI Pinel est en effet de favoriser la construction des biens dans des secteurs où il y a une pénurie de logements. En échange de cela, l’État accorde une réduction d’impôt équivalent à 21 % du montant de l’investissement pour une durée de 12 ans.

Les SCPI fiscales investissent dans des bâtiments qui peuvent bénéficier de la loi Pinel. Vous pouvez ainsi bénéficier de cette réduction d’impôt en achetant des parts dans des SCPI fiscales. Lorsqu’un investisseur achète une part de SCPI fiscale pour 100 000€, par exemple, il peut bénéficier d’une réduction d’impôt de 18 000€ sur 9 ans. Ses impôts pourront donc être réduits de 2 000 € par an pendant 9 ans.