parquet-baton-rompu

Comment poser du parquet bâton rompu ?

Vous aimez les intérieurs chaleureux et exclusif ? Un parquet bâton rompu et tout le charme qu’il confère à un espace conviendra parfaitement à votre décoration d’intérieur. Celui-ci vous offre un décor très élégant avec son motif triangulaire. Dans cet article, nous allons découvrir comment poser un parquet bâton rompu.

Préparation et vérification du support de la pose

Pour assurer une pose de parquet parfaite, il est nécessaire de bien préparer le support de la pose. À noter que la pose collée est très différente de la pose flottante. D’ailleurs le parquet sera collé sur une chape en ciment. Ce qui est le cas d’un parquet contrecollé ou massif, les lames sont donc bien collées au support.

Vous avez le choix parmi plusieurs types de pose collée, cela influe sur la qualité du résultat. Les plus utilisées sont les suivantes :

  • La pose collée en plein

Cette technique est la plus utilisée en optimisant le collage. L’encollage du support se fait par petites surfaces.

  • La pose collée au cordon

Elle est plutôt dédiée au parquet avec les lames avec rainures et languettes. Pour le collage, il faudrait une colle mastic polyuréthane.

Des règles sont à respecter afin de garantir le support pour une pose parfaite. Il faut ainsi respecter la règle des 3 S (sain, sec, solide) et la règle des 3 P (plan, propre, poreux).

Réalisation de la pose du parquet à bâton rompu

Posez d’abord la première rangée sans coller sur toute la largeur de la pièce jusqu’aux murs. Il faut laisser un joint de dilatation de 10 mm. Pour s’y prendre, munissez-vous d’un petit marteau et d’une cale pour emboîter les lames au besoin. N’oubliez pas de vérifier les pointes des lames, elles doivent être bien alignées sur votre axe. D’ailleurs, vous pouvez utiliser une équerre afin de vérifier la perpendicularité des lames.

Ensuite, vous collez le reste des lames en procédant ainsi jusqu’à terminer la pièce. Les lames pleines sont à poser en premier, vous remplirez les angles et les coins en dernier. Il faut être bien précis dans la pose.

Pour terminer, le remplissage des angles et des coins doit se faire en respectant toujours les joints de dilatation. Si vous ne vous sentez pas de réaliser la pose vous-même, vous pouvez faire appel à un spécialiste. Prenons un exemple concret : L’atelier du sol JAD’O est spécialiste du parquet à Nantes. Leurs ouvriers expérimentés se feront un plaisir de chiffrer votre projet pour vous accompagner dans la réalisation de la maison de vos rêves.

parquet-baton-rompu-chateau

Les spécificités d’un parquet à bâton rompu 

Les lames du parquet sont identiques et forment un angle droit. Cela formera donc un motif triangulaire, d’où son aspect chic et élégant. Ce design est redevenu à la mode pour s’adapter à une décoration tant d’époque que moderne.

À savoir que cette méthode de pose a été utilisée pour le parquet des châteaux et les anciennes bâtisses. En outre, les lames sont généralement en chêne, il est possible d’utiliser n’importe quelle essence de bois.

Il existe différentes dimensions pour les lames. Toutefois, pour une esthétique plus moderne leurs mesures sont entre 140 à 200 mm de largeur.

Le coût de la pose d’un parquet en bâton rompu 

Le prix de la pose d’un parquet en bâton rompu dépend de nombreux éléments :

  • L’essence du bois,
  • Le type de parquet : massif ou semi-massif
  • Le type de pose : clouée ou collée
  • La finition choisie
  • Les travaux nécessaires en amont de la pose