nettoyer-terasse-2

Comment éliminer les infiltrations d’une terrasse ou d’un balcon ?

Les infiltrations sont une des hantises des propriétaires de maison ou d’appartement. Votre belle terrasse extérieure ou votre balcon commence à laisse apparaitre des signes d’infiltrations ? Ne vous inquiétez pas, il existe des techniques assez simples pour limiter les dégâts liés aux intempéries.

Les techniques de construction modernes permettent de venir récupérer l’étanchéité de votre sol sans besoin de démolition totale ou partielle. Nous allons donc ensemble voir comment éliminer les infiltration d’une terrasse ou d’un balcon.

Sur Aiga France, nous vous avions déjà d’autres méthodes similaires. Aujourd’hui nous allons parler d’un système de récupération de l’étanchéité de ces sols, à travers un traitement basé sur trois produits faciles à utiliser. L’objectif est bien de les rendre imperméables et praticables à nouveau.

Le système d’imperméabilisation utilisé et créé par les marques spécialisées est composé généralement de trois produits : le premier est un nettoyant liquide concentré à base d’acide pour les carreaux de céramique, la pierre naturelle et le béton, suivi d’un mastic à base de ciment pour combler les interstices entre les carreaux de céramique, et d’un produit de protection imperméabilisant, incolore et hydrofuge à haute pénétration pour les terrasses et les surfaces carrelées en grès, en terre cuite et en clinker.

nettoyer-terasse-4

Étape 1 : Premier nettoyage, dégrossir le travail

Il est tout d’abord nécessaire de bien nettoyer le sol à traiter, à l’aide d’une brosse en acier, afin d’éliminer la saleté et les moisissures qui pourraient s’être formées sur les carreaux et dans les joints. Pensez ensuite à bien humidifier la surface du sol. Petit rappel, on vous conseille fortement d’équiper votre terrasse extérieur d’une installation protégeant des intempéries. On peut penser aux pergolas bioclimatiques pour la version haut de gamme et à un simple store enroulable pour la version simple.

Étape 2 : Le nettoyage minutieux du sol et des voies d’évacuation

À ce stade, il est nécessaire de compléter le nettoyage avec un produit à base d’acide, spécifique pour les carreaux et le béton (à ne pas utiliser, cependant, sur les surfaces émaillées ou le marbre).

Si toutefois votre terrasse n’est pas en carreaux ou en béton, il sera important de comprendre comment nettoyer une terrasse en pierre ou en marbre. De nombreux produits adaptés et tuto sont disponible en ligne.

Le nettoyant est généralement fourni sous forme de concentré liquide, à diluer, pour chaque litre, avec 2 ou 3 litres d’eau. Il doit être appliqué à l’aide d’une serpillière ou d’une brosse et laisser agir pendant environ 5 minutes.

Ensuite, toujours en brossant, il est nécessaire d’éliminer les incrustations restantes, en utilisant des éponges ou des brosses abrasives.

Dans les cas les plus difficiles, il est conseillé d’utiliser le produit concentré : la quantité recommandée varie en fonction de la porosité du support, entre 100 et 200 grammes par mètre carré.

Le produit s’essuie facilement avec une simple éponge, mais il est conseillé d’utiliser des gants pour protéger vos mains. À la fin, le sol doit être séché et rincé abondamment à l’eau.

Si les joints entre les carreaux se détachent ou si l’on constate des fissures visibles, le sol doit être retiré et la finition restaurée.

nettoyer-terasse

Étape 3 : Poser le mastic à base de ciment

Procéder à la restauration des joints endommagés avec un mastic de ciment adapté à votre projet. Il s’agit d’un mélange prêt à être utilisé que l’on prépare en versant l’eau (dans la quantité indiquée sur l’emballage) dans un seau, puis la poudre. Ce type de produit se trouve très facilement chez votre outilleur local.

Conseil : Pour le mélanger, il est conseillé d’utiliser un mélangeur mécanique ou une perceuse équipée d’un fouet.

La pose des joints doit être effectuée à l’aide d’une spatule métallique, en pressant de manière régulière pour remplir complètement les cavités.

Attention, en cas d’applications extérieures avec des températures élevées, il faut éviter un séchage trop rapide du coulis qui ne pourrait pas se fixer correctement sur le carreau.

Lorsque le produit commence à prendre (reconnaissable au fait que la couleur devient opaque), on peut commencer l’opération de nettoyage à l’aide d’une éponge humide, en évitant de mouiller directement les joints.

Le plus grand soin doit être apporté au choix du moment de l’opération de nettoyage, afin d’éviter de l’effectuer trop tôt, alors que les joints sont encore frais, ou, au contraire, trop tard, lorsque le mélange a déjà complètement durci.

Étape 4 : Poser le revêtement protecteur imperméable, déperlant et incolore

Une fois ces phases préparatoires terminées, le produit imperméabilisant peut être appliqué à la brosse.

Une seule couche est suffisante, mais il est nécessaire d’insister particulièrement dans les joints et dans les zones les plus absorbantes afin de permettre à la solution d’imprégner chaque porosité.

La couche imperméable ainsi créée doit être protégée de la pluie pendant au moins 24 heures après l’application.

Le temps de séchage de la surface varie en fonction de la température et de la porosité du matériau, mais il est généralement d’environ une heure.

La terrasse est imperméable après 24 heures, mais le produit ne peut être considéré comme sec qu’après une semaine de séchage.

À la fin du traitement, il est conseillé de nettoyer avec un chiffon absorbant pour enlever l’excès de produit qui n’a pas été absorbé par le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *