Escalier sur mesure : comment choisir la forme de vos escaliers en bois ?

À la fois moderne, esthétique et élégant, l’escalier en bois a gagné de nombreux adeptes. Ce matériau noble et majestueux s’introduit dans tous les styles de maisons. Il s’impose comme une solution idéale pour apporter une atmosphère chaleureuse dans votre intérieur. Durable, le bois ne craint pas les passages fréquents. Vous rêvez d’une décoration authentique dans votre logement ? Pourquoi ne pas opter pour un escalier sur mesure ?

Les différentes formes d’escaliers en bois

Les escaliers en bois se déclinent en plusieurs formes. Nous vous conseillons de choisir le modèle qui convient au style que vous voulez créer dans votre intérieur. Il faut aussi prendre en compte l’espace dont vous disposez.

L’escalier tournant

L’escalier tournant est particulièrement esthétique. Il s’intègre aussi bien dans un style contemporain que dans une décoration rustique. Il comporte généralement un palier intermédiaire pour faciliter le changement de direction. Sa mise en place s’avère compliquée. Ainsi, n’hésitez pas à recourir aux services d’un menuisier à Metz spécialisé dans la conception, la rénovation et la pose d’escaliers. L’accrochage dans la maçonnerie s’effectue à l’aide de chevilles spéciales ou d’une technique de scellement spécifique. Il existe deux modèles d’escalier tournant, à savoir ¼ tournant et ½ tournant. Le premier permet de mettre en avant la première volée de marches. Le second, quant à lui, réduit l’encombrement au sol.

L’escalier droit

Le principal avantage de cette forme d’escalier en bois réside dans sa polyvalence. Elle trouve facilement sa place dans tout type d’intérieur. Vous pouvez l’installer à l’entrée ou dans une pièce à fort passage. L’escalier droit possède des marches rectangulaires. Confortable et économique, il se veut facile à poser.

escalier droit

L’escalier en bois hélicoïdal

Un escalier hélicoïdal s’implante dans les petits recoins. Ses marches en bois sont ancrées autour d’un axe central. Caractérisée par son allure légère, cette forme d’escalier procure une grande luminosité dans votre pièce.

L’escalier modulable

Plus pratique, l’escalier modulable convient à une pièce affichant un espace limité. Composé de nombreux vantaux articulés, il s’installe partout avec élégance. Vous pouvez régler la hauteur des marches en fonction de vos besoins. Il est aussi possible de les courber.

Les autres modèles d’escalier en bois

Les escaliers en bois se déclinent en plusieurs variantes :

  • l’escalier suspendu,
  • l’escalier encloisonné,
  • l’escalier autoportant,
  • l’escalier débillardé,
  • l’escalier encloisonné, etc.

Nous vous invitons à vous informer sur les fonctionnalités ainsi que les caractéristiques respectives de chaque type d’escalier pour faire le bon choix.

Les facteurs à prendre en compte pour choisir la forme d’un escalier

Votre escalier doit être avant tout fonctionnel et esthétique. Pour trouver la forme d’escalier la plus adaptée à votre maison, il faut prendre en compte différents facteurs :

  • la position des ouvertures,
  • les murs environnants,
  • le sens de circulation,
  • l’espace disponible pour installer votre escalier.

La surface de la pièce est aussi un facteur à ne pas négliger. Vous devez prévoir environ 6 m² de surface au sol. Si vous disposez d’une pièce restreinte, misez sur un escalier tournant ou un modèle circulaire. Pour une pièce spacieuse, vous pouvez choisir un escalier droit.

escalier en bois

Pour obtenir un escalier confortable et fonctionnel, il importe de respecter les normes en vigueur. Ces dernières indiquent que la hauteur de marche doit être au minimum de 17 cm et ne pas excéder 21 cm. Concernant la largeur de passage, celle-ci doit mesurer environ 70 cm. Pour assurer une bonne descente et montée, il convient de s’assurer que le giron soit compris entre 20 cm et 27 cm. Pour le passage de tête ou l’échappée, il doit mesurer 1,90 m. Pour maximiser votre sécurité, la mise en place d’un garde-corps rampant est de mise.

Quel bois choisir pour votre nouvel escalier ?

Pour habiller votre nouvel escalier, plusieurs essences de bois s’offrent à vous.

Le hêtre : moderne et intemporel

Affichant une teinte rosée, le hêtre apporte à votre escalier une touche de modernité et un charme particulier. Alliant durabilité et résistance, ce bois offre une bonne stabilité. Il a tendance à se solidifier avec le temps.

Le chêne : un bois authentique et noble

Cette essence de bois se caractérise par sa teinte plus brune. Ainsi, elle confère un style classique à votre escalier. Elle se marie parfaitement avec un intérieur rustique. Le chêne peut s’améliorer avec le temps. Robuste, ce bois est plus prisé pour fabriquer des mobiliers de qualité.

Le sapin : parfait pour un escalier sur mesure

Ce bois blanc mat permet de concevoir des escaliers authentiques. Considéré comme un bois tendre, le sapin est facile à personnaliser. Il résiste aux variations de température. Cette essence de bois économique est la plus adaptée pour créer un escalier à votre image.

Le frêne : polyvalent

Le frêne se distingue par son coloris brun beige. Il s’associe à merveille avec tous types d’intérieurs. Extrêmement robuste, ce bois offre une durée de vie plus élevée. Le frêne est parfait pour fabriquer des escaliers autoportants.

Comment choisir le bon constructeur d’escaliers pour votre projet ?

La conception et la pose d’escalier nécessitent des compétences spécifiques. Il est donc primordial de recourir aux services d’un professionnel. Privilégiez un fabricant d’escaliers qualifiés pouvant réaliser le travail de A à Z, c’est-à-dire, de la conception jusqu’à l’installation. Un expert digne de ce nom doit réaliser l’étude de la structure et de l’aménagement. Il possède les matériaux et équipements nécessaires pour assurer une installation de qualité. Respectant les normes de conception et de sécurité en vigueur, ce professionnel est en mesure de vous fournir un escalier durable et sécurisé. Il effectue votre projet dans les règles de l’art et vérifie minutieusement la stabilité des paliers, la solidité des rampes, etc. Avant d’engager un constructeur d’escaliers, renseignez-vous sur ses expériences et son ancienneté.

Conseils pour s’assurer que votre nouvel escalier est sûr

Pour vous assurer que votre escalier en bois est fiable, il vous convient de respecter les normes imposées. Il faut notamment porter une attention particulière à l’éclairage. Préférez un escalier baigné de lumière qui permet de bien voir les marches. Ne négligez pas les contremarches. En plus de sécuriser l’escalier, elles donnent une touche déco à celui-ci. Si vous optez pour une rampe, ses barreaux doivent être espacés de 10 cm. Pour rendre votre nouvel escalier plus sûr, pensez à recouvrir les marches d’un revêtement antidérapant.