Aller au contenu

La consommation moyenne de fioul pour un foyer

Le fioul est le combustible utilisé par la plupart des foyers français pour se chauffer. Près d’un quart des ménages préfèrent ce carburant fossile au gaz et à l’électricité. Néanmoins, en fonction de certains facteurs, la consommation moyenne de fioul pour un foyer peut varier considérablement.

Combien un foyer consomme-t-il de fioul en moyenne chaque année ?

L’évaluation de la quantité de fioul consommée par un ménage français est effectuée sur la base de certains facteurs. Le critère le plus important est la surface habitable. Selon les statistiques, un foyer consomme en moyenne 2 000 litres de fioul par an pour chauffer 100 m² d’espace habitable. Néanmoins, cette estimation peut varier en fonction d’autres critères.

L’état de l’habitation influe sur la quantité de fioul consommée. Pour les maisons récentes, la consommation mensuelle moyenne de fioul oscille entre 100 et 200 litres par mois pour 100 m². Chaque année, une habitation neuve construite selon les nouvelles réglementations thermiques en vigueur consomme donc entre 1 200 et 2 400 litres de fioul environ. Dans le cas d’une maison ancienne, la consommation moyenne peut s’élever jusqu’à 500 litres de fioul par mois. Cela équivaut à 6 000 litres de fioul par an, voire plus pour une maison qui n’a jamais été rénovée.

Notez que ces estimations peuvent aussi être influencées par d’autres facteurs comme la qualité de l’isolation de votre habitation et la taille des pièces qu’elle comporte. La région (et donc la météo) dans laquelle vous habitez est aussi un critère important qui influence votre consommation moyenne de fioul. Il convient ainsi de trouver des solutions pour réduire le prix moyen du fioul utilisé dans le cadre domestique.

Le prix moyen du fioul domestique

Le coût moyen du fioul domestique subit constamment des fluctuations. Nombreux sont les facteurs qui entraînent ces changements. Pour fixer le prix du fioul, le gouvernement tient généralement compte du niveau de la demande et du coût du pétrole brut dont il est extrait. Par ailleurs, le prix du combustible varie également selon les communes, car l’État tient compte de l’infrastructure logistique qui existe dans chaque région.

Il peut y avoir une grande différence de prix entre les départements. Quoi qu’il en soit, le coût moyen du fioul domestique s’établit autour de 1 488 euros pour 1 000 litres. Ces derniers mois, le prix du fioul a constamment évolué. Il faut donc s’attendre à ce que le coût moyen du fioul domestique continue de fluctuer dans les mois à venir.

Dans un contexte de forte inflation, le gouvernement a récemment annoncé une revalorisation de la prime pour la rénovation énergétique MaPrimeRénov’. Il permet ainsi aux ménages de remplacer leur ancienne chaudière au fioul par une pompe à chaleur ou par une chaudière biomasse. Le montant de la subvention a été majoré de 1 000 € le 15 avril 2022, sans distinction de revenu. Les particuliers bénéficient donc d’une aide généreuse, d’un montant total de 9 000 €.

fioul domestique

Est-il possible de faire des économies sur sa consommation de fioul ?

La réponse est oui, vous êtes en mesure d’économiser sur la consommation de votre combustible. Pour ce faire, il y a quelques gestes simples que nous vous conseillons d’adopter au quotidien. Commencez par adapter la température de votre chaudière à chaque pièce de votre habitation. En effet, le chauffage consomme beaucoup de fioul. Lorsque vous augmentez la température de votre chaudière d’un degré, cela correspond à une augmentation de 7 % de votre consommation énergétique.

Normalement, la température recommandée est de 19 °C. Toutefois, ce seuil peut à la fois s’avérer insuffisant dans une salle de bains et trop élevé dans d’autres pièces de votre habitation. Il convient alors d’adapter la température selon chaque pièce. Pour la salle de bain par exemple, vous pouvez mettre votre chauffage à 22 °C. Une température de 18 °C sera idéale pour les endroits comme le salon et la salle à manger.

Pour les chambres à coucher, vous pouvez adopter une température de 17 °C. Dans les toilettes, entrées et débarras, mettez votre chaudière à 17 °C également. Dans les pièces peu utilisées comme les celliers, enlevez le chauffage.

Par ailleurs, une autre astuce pour économiser consiste à recourir à l’utilisation d’un thermostat connecté. Ainsi, vous pouvez régler à distance la température de vos pièces, selon les heures de la journée ou encore en fonction de votre présence. De même, lorsque vous partez quelques jours loin de votre logement, réglez le chauffage sur 17 °C dans toutes les pièces de votre habitation.