Aller au contenu

Les normes électriques à respecter dans une maison

Partagez cet astuce avec vos amis

L’électricité est indispensable dans une maison, mais elle peut également représenter un risque si elle n’est pas utilisée correctement. Les installations électriques défectueuses causent chaque année en France environ 80 000 incendies, entraînant plus d’une centaine de victimes. Il urge alors de respecter les normes électriques en vigueur pour prévenir les risques d’électrocution, d’incendie et de court-circuit.

Les réglementations de la norme NF C15-100

Les dispositions générales de sécurité électrique (NF C 15-100) réglementent l’installation électrique de toute habitation.

Schéma d’installation et câblage

Votre installation doit comporter un schéma de l’installation électrique pour garantir une traçabilité complète de l’ensemble du circuit. Il faut aussi prévoir des fils de terre à chaque point d’utilisation, même s’ils ne sont pas utilisés.

Concernant le câblage, il est impératif de respecter les codes de couleurs qui sont définis. Pour du neutre, il faut utiliser du bleu et pour la terre, il faut du jaune ou du vert. Pour la phase enfin, il est possible d’opter pour toute autre couleur en dehors de celles suscitées.

Il est impératif d’utiliser une boîte de connexion, telle qu’un tableau électrique ou un boîtier de dérivation, pour démarrer et terminer tous les conduits d’installation électrique. Cette boîte permet d’assurer un branchement et une sécurité optimale de l’installation.

Départ de circuit et prises de courant

Il est essentiel de protéger chaque départ de circuit avec une protection différentielle adaptée à la section des conducteurs. Chaque prise doit posséder un obturateur de protection enfant.

La réglementation a aussi défini le nombre de prises (minimum) qu’il faut pour chaque pièce. Pour la cuisine, il est nécessaire d’en avoir six, tandis que pour chaque chambre et le séjour, trois prises suffisent. Ce nombre doit être équivalent à la surface de la pièce divisée par quatre.

Équipements électriques

Pour chaque logement, il est nécessaire de disposer d’un minimum de quatre circuits spécialisés, à l’exception des T1. Il est recommandé de dédier un circuit aux plaques de cuisson, tandis que les trois autres peuvent être utilisés pour des appareils tels que le lave-linge, le lave-vaisselle, le four, le sèche-linge ou le congélateur.

Si vous désirez opter pour des conducteurs qui sont faits en cuivre, il faudra considérer la puissance des radiateurs. Il s’agit là d’un élément essentiel pour garantir la fiabilité et la sécurité de l’installation électrique.

deux boites de fusibles de fils electriques sur un mur blanc

Les composants de l’installation électrique

Un réseau électrique est composé de plusieurs éléments clés.

Le tableau électrique et le compteur électrique

Le centre névralgique de l’installation électrique réside dans le panneau électrique qui concentre les circuits électriques et assure la sécurité globale de l’ensemble. Afin de préserver la sûreté de l’installation, il est primordial de procéder à des vérifications régulières de son état et de son fonctionnement.

Vous aimerez aussi :  Comment déboucher des toilettes ?

Le compteur d’électricité, qui peut être électronique ou électromagnétique, mesure la consommation d’électricité en kilowattheures (kWh). Ce dernier, propriété du fournisseur d’électricité, est généralement implanté en amont du tableau électrique, et doit impérativement être accessible à tout moment.

Le disjoncteur et le délesteur

Le principal objectif du disjoncteur est d’assurer la sécurité de l’ensemble de l’installation électrique en interrompant automatiquement la circulation du courant électrique en cas de surcharge. Les disjoncteurs différentiels ont quant à eux une fonction de sécurité supplémentaire en prévenant les risques d’électrocution.

Même s’il n’est pas obligatoire, le délesteur est essentiel pour éviter que le disjoncteur général ne se déclenche dès lors que vous excédez à un moment donné la puissance souscrite. Cet équipement permet de répartir de manière équilibrée la puissance consommée sur les différents circuits électriques, prévenant ainsi les coupures intempestives.

Les prises, les interrupteurs, les câbles et les gaines

Au sein de l’installation électrique, les interrupteurs et les prises sont des éléments fondamentaux qui assurent l’alimentation des différents équipements et des appareils. Il est à noter que les prises doivent obligatoirement être reliées à la terre, garantissant ainsi la sûreté de l’installation électrique.

Les câbles, quant à eux, sont utilisés pour acheminer l’électricité aux différents points de la maison, tels que les prises, les équipements lumineux ou encore les interrupteurs. Les différentes couleurs de câbles facilitent leur identification : le câble bleu est utilisé pour le neutre tandis que le câble rouge est utilisé pour la phase. Les gaines ont pour fonction de regrouper les câbles et de les protéger pour des raisons de sécurité. Elles doivent être de type « gaine technique logement » (GTL).

Les obligations légales en matière de sécurité électrique

Les propriétaires de maisons ont l’obligation de veiller à ce que leur installation électrique soit conforme aux normes en vigueur. Le non-respect de ces dernières peut entraîner des sanctions pénales et administratives. Ceci peut aller de simples amendes à l’impossibilité de vendre la maison, voire des risques d’accident.

La loi exige également que les propriétaires fassent un diagnostic électrique de leur installation tous les 15 ans. L’objectif est de vérifier la conformité de l’installation et de détecter les éventuelles anomalies pouvant présenter un danger pour les occupants de la maison.

cablage fils electriques

Comment respecter les normes électriques ?

L’appel à un professionnel pour rénover ou faire une nouvelle installation permet de vous assurer que votre réseau est réellement conforme aux normes en vigueur et qu’il est sécurisé.

Choisissez des équipements électriques conformes aux normes pour éviter un quelconque risque d’incendie ou d’électrocution. Chaque composant de votre réseau doit être sélectionné en fonction de son usage et de la capacité de l’installation électrique. Vous ne devez pas surcharger les prises électriques ou utiliser des appareils défectueux ou endommagés. C’est aussi le cas pour les appartements anciens dont on doit respecter des normes électriques pour eux-aussi.

Faites des contrôles réguliers pour détecter rapidement les problèmes éventuels avant qu’ils ne causent des dommages irréversibles. Par exemple, vérifiez régulièrement les fils et les prises électriques pour relever toute défaillance. Nettoyez aussi votre électroménager pour éviter toute accumulation de poussière ou de saleté qui pourrait causer un court-circuit.

🤞 Ne manquez pas nos conseils chaque semaine !

Nous ne spammons pas ! Vous recevrez seulement un mail par semaine, vous pouvez vous désabonner quand vous voulez.

Partagez cet astuce avec vos amis