pavé-autobloquant-pose

Pavés autobloquants : choix, pose, prix, tout ce qu’il faut savoir !

Les pavés autobloquants recouvrent de nos jours de nombreuses allées. C’est aussi une couverture très appréciée pour agrémenter les coins extérieurs, qu’ils soient au bord de la piscine ou près de la terrasse. L’engouement des propriétaires pour les pavés autobloquants devient de plus en plus évident. Entre formes inattendues et dispositions assez libres, ces pavés sont assurément à privilégier pour métamorphoser votre extérieur.

Des morceaux de béton ou de pierre perfectionnés et emboîtés entre eux trouveront toujours leur place afin de couvrir tout terrain. Il s’agit d’une réinterprétation des pavés classiques sur la voie publique, mais affichant plutôt une nette amélioration côté esthétique. Les pavés autobloquants en pierre ont tout un charme à démontrer à ceux qui veulent profiter d’un contour de terrasse sophistiqué ou d’une cour plus moderne.

On les désigne plus comme une couverture qui met en scène un jeu de contraste et d’alignement qui fait de l’effet. Si vous êtes sur le point d’envisager de poser des pavés autobloquants, il est important de respecter les différentes étapes de pose et de bien choisir les pavés. On vous met donc sur la piste des idées pour bien relooker votre espace extérieur avec des pavés autobloquants, tout en prévoyant le budget nécessaire.

Qu’est-ce qu’un pavé autobloquant ?

Visuellement, un pavé autobloquant est tout ce qu’il y a de plus classique comme revêtement de sol de l’extérieur d’une maison. Mais ce sont plutôt des pavés qui se caractérisent par leur pose qui se fait par emboîtement. Une fois que les morceaux de béton sont posés, ils sont comme collés entre eux pour un rendu assez stylé tout en restant discret.

Si le pavage en pierre paraît traditionnel, le pavé autobloquant est une version revisitée de l’aménagement extérieur. Pour une maison en pleine construction ou pour une rénovation d’extérieur, ces pavés autobloquants sont toujours à inclure dans les options. On en trouve de toutes les formes, des plus classiques aux plus originales.

En ce qui concerne la composition, les pavés autobloquants sont faits de graviers, de ciment, de sable et d’eau. Tous ces éléments se combinent pour garantir la robustesse et la durabilité des pavés face à toutes les saisons. Le béton permettra à votre aménagement de supporter de très lourdes charges pour s’adapter à l’usage extérieur. La pierre quant à elle favorisa l’aspect drainant.

Pour l’extérieur de votre maison, vous pouvez aussi trouver de nombreux coloris de pavés autobloquants à choisir selon vos préférences. Impossible de se tromper dans son choix quand on sait que le revêtement est à la fois intemporel et élégant. D’autant plus que si bien harmonisés, les pavés font intégralement partie de la décoration.

pavé-autobloquant

Quel est le prix d’un pavé autobloquant ?

Les pavés autobloquants sont très prisés pour leur résistance, leur longévité et évidemment, leur esthétique. Mais pour couvrir tout un terrain, il faut aussi prévoir un certain budget. Notez que le prix des pavés varie généralement en fonction de leur forme, leur épaisseur et leur type de liaison. Que ce soit pour une allée carrossable ou piétonne, il est avant tout nécessaire de bien connaître les dimensions du terrain à couvrir. Selon la qualité du pavé, comptez entre 8 à 75 euros le mètre carré. Evidemment, s’il s’agit d’une grande surface de plus de 40m2, le budget pourrait s’élever à plus de 2500 euros.

Au prix des pavés autobloquants s’ajoute aussi le tarif de pose si vous confiez le travail à un professionnel. Souvent, poser des pavés demande encore diverses préparations, notamment si le sol a besoin d’un traitement spécifique. La mission se complique en effet si le terrain a encore besoin d’être nivelé ou si des racines doivent encore être retirées. Comme c’est quelque chose qui demande une grande précision, le coût de la prestation peut varier entre 10 et 40 euros/m2.

Comment poser des pavés autobloquants : le récap en vidéo

Quel pavé autobloquant choisir ?

Vous désirez investir pour des pavés autobloquants pour embellir votre coin outdoor ? On vous guide pour faire le bon choix de pavé. Des couleurs, aux matériaux, de la capacité de chargement à l’épaisseur pour devenir carrossable, nos experts nous ont partagés toutes les informations nécessaires ainsi que les avantages de ce type d’installation.

La forme des pavés autobloquants

Les pavés autobloquants existent en plusieurs formes. Si les modèles en « I » sont assez classiques, les pavés en « H » sont aussi très courants. Cependant, un brin d’originalité se constate sur les modèles en « S » et en « Z ». Ces derniers sont de plus en plus répandus, offrant un style plutôt unique. Retrouvez aussi des pavés en écailles ou en orbes si vous voulez que votre sol ait un style incomparable.

Matière de fabrication

Le pavé autobloquant peut être fabriqué en béton ou en pierre. Le premier matériau est convoité pour sa résistance et son design classique. Le second est plutôt élégant, tout en étant polyvalent pour une allée carrossable ou piétonne.

Ces matériaux sont gages de qualité. Nous vous conseillons de rester sur ce type de matériaux organiques comme la pierre, ils apporteront une plus grande durabilité à votre installation tout en conservant un aspect drainant important.

Si vous souhaitez construire une allée carrossable, pensez à bien respecter une épaisseur minimale. D’après nos experts, les conseils s’orienteront vers une épaisseur de 6cm minimum pour des pavés en pierre.

Couleur

Avec un peu d’imagination et un sens de la décoration, vous arriverez surement à trouver la couleur parfaite de pavé autobloquant. Le choix des couleurs est assez personnel. Mais sachez que vous devez aussi choisir le type de coloration, qui est, soit en monocouche, soit en bicouche, soit une teinture dans la masse.

Vous pouvez aussi les choisir bruts et garder une couleur pierre très belle au naturel. Attention, le prix sera légèrement plus élevé que les pavés autobloquants en béton.

Comment poser des pavés autobloquants ?

Vous désirez tenter le coup et poser vos pavés autobloquants vous-même ? Grâce à nos conseils, vous arriverez à tout faire rapidement et correctement. Mais on vous prévient, le travail requiert de la patience ! Voici les étapes à suivre :

  1. Préparer le terrain : Pour commencer vos travaux, creusez de manière uniforme le sol d’une profondeur d’environ 25cm et effectuez une légère inclinaison vers les zones d’évacuation d’eau du côté du jardin. Utilisez du feutre géotextile pour stabiliser le sol et éviter la repousse des herbes entre les pavés.
  2. Poser du sable : Le sable sera l’agent de liaison, le mortier, pour la pose des pavés autobloquants. Ce lit de sable ne doit être ni trop haut, ni trop fin. Utilisez un niveau à bulle si besoin pour aplanir la surface de votre mortier.
  3. Poser les pavés : Posez les pavés en commençant par les zones à l’extrémité. Laissez environ 20cm de dégagement depuis les murs pour servir de bordure. Les pavés doivent être parfaitement emboîtés et serrez-les si c’est nécessaire. Plus les pavés sont bien collés entre eux, plus l’ensemble est stable.
  4. Vérifier la pose : Assurez-vous que les pavés soient du même niveau sur tous les points. Le moindre petit dépassement se verra comme un défaut et il est nécessaire d’enfoncer le pavé qui se montre irrégulier. Vos travaux devraient être enfin finis. À cette étape, votre allée en pavés autobloquants doit être prête.