Titre : 3 idées pour utiliser vos combles de façon optimale

Utilisés à bon escient, les combles optimisent les espaces habitables de votre maison. Ces lieux peuvent accueillir divers matériels en devenant un parfait espace de stockage. Vous avez également la possibilité de les transformer en véritable chambre habitable si leur hauteur vous le permet. Inspirez-vous de ces idées pour bien utiliser vos combles.

Isolez vos combles perdus pour moins de dépenses énergétiques

À titre de rappel, on parle de combles perdus lorsque les espaces sous votre toiture n’offrent pas la hauteur ou la surface suffisante pour être habités. Dans ce cas, vous pouvez les utiliser comme lieu de rangement ou de stockage. Vous pouvez y mettre des valises, des cartons, etc. Avant cela, pensez à isoler vos combles perdus.

Pourquoi isoler les combles perdus ?

Même si vous ne comptez pas utiliser les lieux, les travaux d’isolation des combles réduiront vos dépenses énergétiques. En effet, la toiture est une source importante de déperdition thermique. Plus précisément, 30 % de la perte de chaleur a lieu au niveau des combles. Grâce à l’isolation, vous sollicitez moins votre système de chauffage et réduirez en conséquence vos dépenses.

Le fait d’isoler ces lieux aura également des avantages par rapport au confort des occupants. En toute saison, la température ambiante de votre maison sera agréable à vivre.

Autre avantage intéressant, l’isolation des combles et de l’ensemble de l’habitation améliore la valeur du bien. Cet aspect vous sera très important si un jour vous comptez vendre ou louer votre maison.

Les techniques d’isolation des combles

Il existe plusieurs méthodes pour isoler les combles d’une maison : ainsi, faites appel à une entreprise d’isolation de combles pour vous conseiller sur le choix adapté. En principe les professionnels procèdent par soufflage, par épandage, par pose d’isolant en rouleaux ou par pose de panneaux rigides.

Le soufflage

Cette technique consiste à souffler directement l’isolant sur le plancher. Le matériau est réduit sous forme de flocons pour qu’il puisse être projeté au moyen d’une machine. Ce système a pour principal avantage d’être efficace dans le sens où la présence de pont thermique est quasi nulle. En effet, l’isolant est réparti de manière homogène sur l’ensemble du plancher de vos combles.

isolation des combles perdus

L’épandage

La technique de l’épandage s’apparente un peu à celle du soufflage. À la différence, le système n’implique pas l’usage d’une machine. La pose de l’isolant se fait manuellement sur le plancher de vos combles.

La pose d’isolant en rouleaux

Dans cette technique, l’isolant utilisé est sous forme d’élément souple à dérouler. Ce dernier est à déposer directement sur le plancher de vos combles. En principe, il faut superposer deux couches d’isolant pour un résultat thermique plus satisfaisant.

La pose de panneaux rigides

Les panneaux rigides ou semi-rigides trouvent leur principal intérêt par rapport à leur facilité d’installation. Toutefois, pour pouvoir choisir cette option, il faut que vos combles offrent l’accès adapté, l’isolant n’étant pas souple. Pensez également à prévoir le budget nécessaire, car ces panneaux sont assez coûteux.

Le choix des isolants

Les isolants au choix peuvent être minéraux, synthétiques ou écologiques. Les différents matériaux utilisés en isolation offrent chacun des avantages. Parmi les isolants minéraux, ceux en laine de verre sont les plus courants. Ils sont accessibles en prix et offrent une bonne résistance au feu.

Les isolants synthétiques sont issus de pétrole, qu’ils soient du polyuréthane ou du polystyrène. Thermiquement, ils sont efficaces. En revanche, ces matériaux sont facilement inflammables. Les isolants écologiques comme la laine de chanvre et la laine de roche sont à la fois efficaces et bien respectueux de l’environnement.

Aménagez une chambre dans vos combles pour gagner de l’espace

Si vous disposez d’assez de hauteur et de surface, vos combles peuvent être transformés en une pièce à part entière. Il n’est pas rare que l’on y aménage une chambre. Comme tout dépend de l’architecture de votre maison et de l’espace disponible, il n’existe pas une configuration type de chambre dans les combles. Néanmoins, il a quelques conseils que vous pourrez suivre.

L’emplacement du lit

Lorsque vous choisissez l’emplacement d’un lit dans les combles, pensez surtout à l’aspect pratique. Il faut que vous parveniez à vous asseoir dessus sans vous heurter au toit. Si vous prévoyez de placer le lit sur un endroit sous-pente, assurez-vous que la hauteur la plus basse mesure au moins 1,20 m à partir du sol.

Vous pouvez choisir un matelas posé au sol si le plafond est très bas. Cependant, cette idée n’est pas la plus astucieuse pour une chambre parentale. Cette solution est plutôt adaptée pour une chambre d’ado ou d’enfant.

chambre combles aménagés

Le choix du mobilier

Le sur-mesure est certainement la meilleure solution de rangement dans les combles. Vous pouvez solliciter l’aide d’un professionnel pour définir le design du mobilier adapté à la fois à la pièce et à vos besoins. N’hésitez pas à demander des conseils sur l’optimisation des espaces grâce à un système de rangement.

De manière générale, les combles disposent d’une hauteur élevée au centre de la pièce. Celle-ci varie selon le degré de la sous-pente, mais elle peut atteindre les 1,80 m, voire plus. Si le sur-mesure ne vous intéresse pas, vous pouvez opter pour un meuble standard et l’installer au centre de la pièce. L’armoire servira en même temps de rangement et de sorte de séparation. Ainsi, vous pourrez, par exemple, avoir un lit d’un côté et un petit bureau de l’autre côté.

Le choix de la décoration

Pour que vos combles soient dignes d’un vrai lieu de détente, évitez de négliger la décoration. En principe, deux importants soucis surviennent souvent lorsqu’on transforme cette pièce de la maison en une chambre :

  • la luminosité en trop,
  • la présence de la charpente.

Heureusement, des solutions existent pour pallier ces problèmes.

La luminosité

Alors que certains paieraient cher pour avoir un maximum de lumière naturelle dans leur chambre, d’autres préfèrent créer tout de même de l’obscurité. En effet, de nombreuses personnes ne sont pas à l’aise de dormir avec de la lumière, car même la nuit, les combles peuvent être illuminés depuis l’extérieur.

Si les ouvertures sont des fenêtres en chien, de classiques volets roulants ou des stores intérieurs peuvent être placés. Pour les fenêtres de toit, vous achetez tout simplement des stores pour fenêtres de toit. Les volets classiques conviennent aussi, mais vous aurez besoin d’une technique de maintien pour que les rideaux occultants couvrent correctement l’ouverture. Un système avec une deuxième barre à rideau peut, par exemple, être installé.

La charpente

Étant apparente, la charpente contribue à conférer un aspect cosy à l’ensemble de la pièce. C’est surtout le cas si la charpente en bois garde sa couleur naturelle. Toutefois, vous pourrez y passer un petit coup de ponçage afin d’exploiter tout son charme à l’intérêt de la chambre. Cela aura tendance à dynamiser la décoration.

Si vous trouvez que la charpente est trop imposante, rendez-la plus discrète. Pour ce faire, peignez-la de la même couleur que les murs de vos combles aménagés. Cette technique est efficace surtout si vous optez pour le blanc.

Faites une guest house dans vos combles pour les louer

Voici une autre idée intéressante : transformer ses combles aménagés en une autre source de revenus. Le terme guest house signifie tout simplement chambre d’hôtes. Vous proposez donc une partie de votre habitation en location à des touristes pour une ou plusieurs nuitées. Sachez toutefois que cette idée est réalisable si vos combles sont grands en ayant un accès privatif. Par ailleurs, d’autres normes sont également à respecter pour pouvoir ouvrir une chambre d’hôtes.

Les normes en vigueur

Légalement, une chambre d’hôtes se situe chez l’habitant. Il doit de ce fait s’agir des combles de votre habitation principale. Les dimensions minimales à respecter sont de 9 m² et 2,2 m de hauteur. Avec une capacité maximale de 15 personnes, la chambre doit être meublée.

Des normes d’hygiène et de sécurité doivent aussi être respectées. En tant que propriétaire, vous devez mettre en place les dispositifs nécessaires pour assurer la sécurité des occupants. Il faut aussi que la chambre soit équipée de sanitaires complets.

Concernant les services, le petit déjeuner et l’entretien des lieux sont à votre charge. Ces offres ne doivent pas engendrer des coûts supplémentaires dans les factures. Vous êtes également tenu d’assurer l’accueil des touristes.

Les autres conditions nécessaires pour ouvrir une chambre d’hôtes

Avant de pouvoir transformer vos combles en guest house, vous devez avoir effectué une déclaration auprès de la mairie.

Si vous comptez proposer un repas parmi vos services, une formation sur la vente d’alcool est exigée. Par ailleurs, la licence 1 est requise afin que vous puissiez servir un petit déjeuner. La licence restaurant est obligatoire seulement si vous prévoyez de servir d’autres repas.

Comment rentabiliser une chambre d’hôtes ?

La transformation des combles en une chambre d’hôtes est un lourd investissement. C’est pour cela que vous devez veiller à ce que l’activité soit rentable même si ce n’est pas votre principale source de revenus.

Vous pouvez mettre en place une véritable stratégie de marketing afin de toucher l’audience ciblée. Vous pouvez faire appel à un professionnel afin de vous accompagner dans cette démarche. Proposez votre offre en ligne en créant un site web. Offrez à vos potentiels clients la possibilité de réserver en ligne. Créez également des comptes sur les réseaux sociaux pour atteindre plus de monde. Veillez à ce que les photos publiées soient bien professionnelles en mettant en avant les atouts de vos combles.

Enfin, proposez des services de qualité pour enclencher les bouche-à-oreille. Rappelez-vous que la satisfaction des touristes est un excellent moyen d’entretenir votre réputation.