homme qui installe un isolant phonique pour le mur

Les différents types d’isolation phonique de mur (et la plus efficace)

Vous n’habitez probablement pas dans une grotte, vous devez donc faire face de manière quotidienne aux bruits sonores qui reflètent notre société : musique, bruits de voiture, voisins bruyants… Mais il y a un moyen pour remédier à ce genre de nuisance sonore une fois que vous êtes chez vous; il s’agit de l’isolation phonique de mur. En isolant phoniquement vos murs, vous atténuerez voire faire disparaître complètement les bruits qui se propage à l’extérieur de votre habitation.

Sans parler d’isolation phonique des fenêtres ou du plafond, il existe plusieurs types différents d’isolation des murs, et chacun présente ses propres avantages et inconvénients. Certains sont plus efficaces que d’autres pour empêcher le son de traverser les murs. Explorons donc ces divers types d’isolation pour vos murs et voyons qui est le plus efficace.

Isolation phonique des murs : faire un diagnostic acoustique au préalable

Avant d’installer une quelconque isolation phonique ou acoustique des murs, il est généralement conseillé de procéder à un diagnostic acoustique effectué par un professionnel appelé un acousticien. Ceci permettra de trouver d’où proviennent les bruits et à quel endroit précisément ces nuisances se propagent. 

Le professionnel vous effectuera une étude complète et qualifiée qui identifiera les sources de toutes les nuisances dont vous pouvez être victime dans votre habitation ainsi que les parois (parpaings, briques creux, plancher bois, carreaux de plâtre, etc.) les plus fragiles et les plus faibles qui font que le bruit se propage dans votre maison. 

Une fois que vous avez décelé la nature de la paroi, vous pouvez choisir la solution et la performance qui conviendra le mieux aux murs de votre maison. 

Les différents bruits que nous pouvons rencontrer au quotidien

Avant de décrire les différents types d’isolation phonique de mur, il faut connaître quels genres de bruits on rencontre au quotidien. La nuisance peut en effet provenir de l’intérieur et de l’extérieur de l’habitation. 

  • Bruit d’équipement : ce type de bruit provient généralement des engins du bâtiment, tels que les ascenseurs, les volets, la ventilation mécanique ou encore une chaudière bruyante. 
  • Bruit aérien : tout ce qui provient de l’extérieur du bâtiment, comme un train ou un autre véhicule qui passe, etc.
  • Bruit d’impact ou solidien : il peut s’agir des bruits des travaux, comme un marteau piqueur à l’extérieur du bâtiment, les bruits de pas, de chaise, de table des voisins, les portes qui grincent, qui claquent, les pluies fortes et la grêle qui tombent sur le toit…

homme qui fixe un isolant phonique sur le mur

Quels sont les différents types d’isolation phonique de mur ?

Isolation phonique de mur par l’intérieur

Vous avez le choix parmi 3 solutions d’isolation phonique de mur par l’intérieur. Vous devez, bien entendu, les comparer afin de savoir lequel parmi eux correspond le mieux et est le plus efficace pour les murs de votre maison. 

  • La pose d’une contre-cloison : cette méthode est recommandée pour des murs en pierre avec une épaisseur normale. Elle nécessite cependant beaucoup de travaux. L’isolant est ici intégré entre la cloison de base et la nouvelle cloison (en plâtre ou en briques).
  • La pose de panneaux sur une ossature : elle est tenue entre le plancher et le plafond sans pour autant toucher le mur. L’espace qui se trouve entre l’ossature et le mur sera alors rempli de l’isolant phonique en question et une plaque de plâtre viendra tout couvrir. Pour un résultat encore plus satisfaisant, certains ajoutent une deuxième couche de plâtre.
  • La pose de panneaux prêts à l’emploi : sur un côté, il y a les plots de colle appliqués sur le mur, sur l’autre, une plaque de plâtre, et au milieu des deux côtés se trouvera l’isolant phonique. 

Il faut noter que le style d’isolation phonique doit être choisi selon la superficie de votre pièce, du niveau de nuisance que vous avez et de votre budget. Un professionnel en la matière pourra vous aider à choisir et à déterminer lequel vous conviendra le mieux. Mais ceci dit, la pose de panneaux prêts à l’emploi s’avère très efficace et est de plus en plus utilisée par de nombreux consommateurs. 

Isolation phonique de mur par l’extérieur

Cette méthode coûte beaucoup plus cher qu’une isolation par l’intérieur, et ne prend pas en compte la superficie de votre pièce. L’isolant sera ainsi installé de l’autre côté du mur, donc, comme son nom l’indique, du côté extérieur. 

Cette méthode se réalise avec différents matériaux en plusieurs couches différentes. Ce qui la différencie de celle d’intérieur, c’est qu’elle peut annuler certains ponts thermiques en créant une enveloppe thermique autour de votre maison, réalisant ainsi un certain confort thermogène et des économies d’énergie. Elle est toutefois moins efficace au niveau de l’acoustique.

isolant phonique mur extérieur

Quel est le meilleur isolant pour l’isolation phonique de mur ? 

Il y a plusieurs modèles d’isolants pour isoler vos murs, à savoir : 

  • Ouate de cellulose : c’est un bon isolant au niveau du phonique et du thermique. On la pose par soufflage sur la surface à isoler. Elle est donc parfaite pour l’isolation des combles perdus. Pour isoler le mur, la ouate sera insufflée directement à l’intérieur de la paroi. 
  • Laine de verre : il s’agit de l’isolant le plus utilisé en France du point de vue thermique. Elle est obtenue en mélangeant du sable et des produits verriers. Son pouvoir isolant vient du fait qu’elle emprisonne l’air inerte à l’intérieur de ses fibres. 
  • Fibre de bois : C’est un isolant biosourcé, fabriqué grâce à un défibrage de chutes d’arbres résineux. Très écologique, la fibre de bois est un matériau populaire et sert principalement à isoler les bâtiments.
  • Fibre de lin : naturel et économique, il protège naturellement votre maison des bruits extérieurs pour le fait qu’il permette de faire des tissus, des cordes et des isolants naturels.
  • Laine minérale ou laine de roche : est un excellent isolant phonique en amortissant les bruits aériens et les bruits d’impact malgré sa fine épaisseur. 
  • Liège expansé : très efficace thermiquement et acoustiquement, c’est un isolant caractérisé par des panneaux qui se fixent directement aux parois. Il fait partie des isolants les plus performants pour isoler les bruits extérieurs. 

Pour résumer, pour déterminer quelle isolation phonique est la plus efficace, il faut avant tout savoir quelle type de mur et la superficie de la pièce qui nécessite une isolation avant de prendre une décision. 

En effet, il n’y a pas de meilleur isolant et de meilleure isolation phonique de mur de manière générale. Il faut, bien entendu, prendre en compte ces critères de mur et de pièce, car un type d’isolation efficace sur une pièce ne le sera peut-être beaucoup moins dans une autre maison fabriquée différemment.