Astuce pour brancher des spots encastrables sans transfo

Comment brancher des spots encastrables sans transfo ?

Les spots encastrables sont des éclairages discrets qu’on utilise fréquemment dans les logements. Ils conviennent à toutes les pièces de la maison, dont la cuisine, la salle de bains, le salon. Certains d'entre eux n’ont pas besoin de transformateurs pour fonctionner. Cependant, pour installer ces derniers, il est important de suivre certaines astuces indispensables. Comment brancher des spots encastrables sans transfo ? Voici quelques étapes à suivre pour y arriver !

Le matériel nécessaire pour brancher les spots encastrables sans transfo

Pour le branchement des spots encastrables sans transfo, il faut avoir le matériel nécessaire. Les outils importants pour réaliser cette tâche sont entre autres :

  • le lot de spots sans transformateurs
  • un mètre
  • un crayon à papier ou un stylo
  • une perceuse
  • un tournevis isolé
  • une scie cloche qui s’adapte au diamètre des spots, etc.

Outre ces outils, il faut aussi avoir une scie placo et une visseuse. Il est également conseillé de s'équiper d'un set de douilles électriques compatibles avec les spots.

Les conditions à remplir avant l’installation du spot encastrable sans transfo

Il ne suffit pas de savoir comment brancher des spots encastrables sans transfo pour mener à bien ce travail. Pour installer ces luminaires, il est nécessaire de prendre certaines précautions avant le branchement. Afin d’assurer leur longévité tout en préservant leurs capacités de brillance, il faut donc respecter quelques règles.

Faire une bonne préparation des emplacements des spots encastrables

Lors du choix de la pièce de la maison pour l’installation des spots, il faut déterminer l’endroit exact de leur emplacement. La première chose à faire est de vérifier qu’il n'y a pas d’obstacle dans le faux plafond. Le détecteur de métaux est l’outil qu’il faut pour réussir ce contrôle. Dans le cas où un isolant est présent, il faut installer un dissipateur thermique pour prévenir les incendies.

Si un système d’éclairage existe déjà dans la pièce, il faudra juste étendre l’installation électrique. À l’aide du crayon à papier et du mètre, il faut dessiner le repère de l’emplacement des spots. Cette étape doit se faire en tenant compte de la longueur des câbles de l’installation. Sans cette préparation au préalable, le reste de la procédure ne saurait fonctionner.

Respecter les normes

Le branchement de tout appareil électrique se fait selon des normes précises. Pour ce qui est des spots encastrables sans transformateurs, l’une des règles est le respect de la hauteur des prises électriques. Un autre élément à respecter est la puissance de l’ampoule. Le nombre des points d’éclairage ainsi que leur position doivent aussi respecter certains critères. Enfin, il faut se conformer aux normes d’installations électriques dans les pièces humides.

Éteindre le disjoncteur

Pour les professionnels comme pour les amateurs, l’extinction du disjoncteur est primordiale avant tout travail électrique. Il est important d’utiliser un voltmètre pour vérifier que la tension est basse dans les différents câbles avant de débuter. Une lecture de la notice d’utilisation des spots encastrables sans transfo est aussi capitale pour une première fois. En cas de doute ou de non-maîtrise du processus d’installation, il est préférable de faire appel à un professionnel. Cela évite les risques d’électrocution qui ne sont pas négligeables.

Les étapes de l’installation des spots encastrables sans transfo

Après la vérification des emplacements et l’extinction du disjoncteur, il faut suivre une procédure précise. Elle démontre comment brancher des spots encastrables sans transfo avec tous les détails.

Le perçage des trous

Après le marquage du repère des emplacements des spots, il faut procéder à la création des trous. Il suffit de se servir de la scie cloche pour faire un trou sur chaque coin du carré. Ensuite, utiliser la scie sauteuse pour relier les différents côtés. Une protection de spot peut aussi s’avérer nécessaire à ce niveau en cas de présence d’un isolant. Il faut juste l’insérer dans le trou et plaquer ses rebords contre le faux plafond.

La connexion des câbles au culot du spot

Grâce à un fil, il faut tirer les câbles jusqu’à leur apparition dans l’ouverture qui correspond. Ensuite, il convient de faire le raccord de ces câbles au culot du spot. La suite consiste à ôter le capot de la douille en utilisant le tournevis et mettre à nu le culot. Deux couleurs de fils interviennent à ce niveau : le fil bleu et le fil marron ou rouge qu’il faut respectivement relier sur le neutre et la phase. Remettre ensuite la douille dans le trou en laissant le culot dans le fond.

La finalisation de l’installation du spot

Enfin, il faut positionner le support encastrable dans le trou en rabattant ses attaches. À cette phase, il convient de faire passer la douille à l’intérieur. Le processus se termine en vissant l’ampoule sur le culot de la douille. Il ne reste plus qu’à retirer la bague de fixation, placer l’ampoule dans le spot et remettre ladite bague.

Brancher des spots encastrables n’est donc pas une chose difficile. Avec le matériel adéquat et une bonne maîtrise des différentes étapes d’installation, tout devient évident. Il est tout de même important de prendre des précautions relatives à l’utilisation des spots encastrables sans transformateurs. Avec les nombreux avantages que présentent ces objets d’éclairage, apprendre à les utiliser est bénéfique pour toute personne.