maison extension

L’extension de maison en 3 points

À un certain moment, si la famille s’agrandit par exemple, on sent vraiment que la maison devient trop petite. L’arrivée d’un nouveau-né, les enfants qui grandissent et qui ont chacun envie d’avoir leur propre espace, les meubles s’ajoutant dans chaque pièce chaque année … nombreuses sont les circonstances suscitant le besoin d’un espace supplémentaire. Dans d’autres cas, les propriétaires veulent simplement créer de nouvelles chambres afin de multiplier leurs revenus locatifs. Si vous prévoyez d’agrandir votre maison, découvrez en 3 points les éléments essentiels à savoir.

Extension de maison : l’état des lieux avant les travaux

L’état des lieux vous permet à la fois de connaître réellement vos besoins et d’évaluer le potentiel de votre maison. Découvrez ainsi l’espace que vous offre votre actuelle habitation afin de pouvoir imaginer votre projet d’extension. Prenez également le temps d’étudier les fondations et l’exposition du bâtiment.

En menant cette petite analyse, vous aurez la possibilité d’élaborer un projet réaliste. Vous envisagerez mieux la taille et le type d’extension possibles. Pour vous accompagner dans cette démarche, vous pouvez faire appel à des professionnels. Le site illico-travaux.com, par exemple, vous propose un service de mise en relation avec des artisans compétents. Vous serez ainsi certain de mettre le doigt sur les besoins réels en travaux, et pourrez budgétiser votre projet avec précision.

Recourez à un artisan

Un projet d’extension de maison est loin d’être simple, au point de presque s’apparenter à celui d’une construction. Vous devez donc faire appel aux services d’un artisan spécialisé. Ce dernier bénéficie des compétences pour :

  • étudier la faisabilité du projet,
  • optimiser le projet de sorte que vous tiriez parti de chaque nouveau millimètre carré,
  • établir un plan afin de vous montrer le rendu final de l’extension,
  • chiffrer les travaux et élaborer les devis,
  • diriger l’ensemble des travaux.

L’intervention d’un professionnel est particulièrement recommandée si votre plancher a une surface réduite. De plus, certains projets peuvent s’avérer complexes, nécessitant divers types d’opérations liées à la maçonnerie, à la menuiserie, etc.

Afin de bénéficier d’un service de qualité, prenez le temps de bien choisir l’entreprise ou le professionnel à contacter. N’hésitez pas à étudier les avis déposés par les anciens clients.

ouvrier-extension-maison

Suivez bien les démarches administratives

L’extension d’une maison doit respecter les règles d’urbanisme et de construction en vigueur. Celles-ci peuvent varier en fonction du quartier d’habitation, vous devez donc vous rendre à la mairie pour vous en informer. Notez également que l’agrandissement d’un bâtiment nécessite la réalisation d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux.

La déclaration préalable de travaux

La déclaration préalable de travaux ou DP est requise pour une extension, dont la superficie de plancher se situe entre 5 m² et 20 m². Ce document va prouver à la mairie que votre projet respecte bien les règles d’urbanisme en vigueur, et vous aurez ainsi l’autorisation de procéder aux travaux.

Le permis de construire

Délivré par la mairie, le permis de construire est une autorisation de construire ou d’agrandir une maison. En principe, c’est le dossier requis si vous n’avez pas besoin de faire une déclaration préalable.

Si votre habitation est implantée dans une zone dotée d’un PLU (plan local d’urbanisme), vous devez effectuer votre demande de permis dans l’une des conditions suivantes :

  • extension de plus de 40 m²,
  • extension entre 20 m² et 40 m² et qui agrandira la surface totale de la maison à 150 m² ou plus, une fois les travaux terminés.

En revanche, si le bâtiment se trouve hors d’une zone dotée de PLU, la demande de permis de construire est requise à partir de 20 m² d’extension.