mur-porteur

Mur porteur, qu’est-ce que c’est et comment le reconnaitre ?

 

L’une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes se lancent dans des travaux d’intérieur est d’éliminer les cloisons ou les murs d’une maison pour transformer plusieurs pièces en un espace de vie ouvert.

Dans certains cas, le projet peut s’avérer compliqué s’il s’agit de supprimer un mur porteur. Ces murs ne peuvent pas être supprimés simplement car ce sont des éléments qui font partie de structure essentielle de la maison. De nos jours, il existe de nombreuses solution pour supporter le poids de la structure. On pense ici aux poutres IPN ou tout autre système permettant de répartir la masse à soutenir.

Qu’est-ce qu’un mur porteur ?

Les murs porteurs sont des murs qui ont une fonction structurelle. Ces éléments, en plus de diviser deux espaces, supportent le poids du bâtiment. Pour cette raison, ces murs doivent être sérieusement considérés, sinon cette action pourrait affecter la stabilité du bâtiment, en éliminant sa fonction de résistance aux charges.

Quelles sont les différences entre un mur de séparation et un mur porteur ?

Sommes-nous devant un mur porteur ou s’agit-il d’une simple cloison ? Pour différencier ces deux éléments, il existe quelques astuces pour indiquer si un mur est un mur porteur ou une cloison.

Une fois que vous aurez identifié les murs porteurs, vous serez en mesure d’avoir une vision plus claire de la future disposition de votre maison.

Bien entendu, avant de commencer les travaux, nous vous conseillons de contacter un professionnel. Les conséquences de ce type de travaux peuvent être irréversibles. Non seulement pour la maison elle-même, mais aussi pour l’ensemble du bâtiment. Pour mener à bien ce type de projet, il faut une évaluation préalable d’un architecte ou d’un bureau d’études spécialisé.

mur-porteur-2

Avant de commencer le travail…

Avant de procéder à toute analyse des murs de la propriété, il est nécessaire de disposer d’un plan actualisé de la maison. De cette façon, nous aurons une vision plus réaliste de l’état actuel du bien. Attention, votre maison peut avoir subi des modifications, des améliorations ou des travaux qui n’ont pas encore été incluses dans le plan.

Nous vous rappelons à nouveau que pour entamer ces travaux, vous devez consulter un professionnel pour identifier correctement ces éléments. Pour vous faire une première idée, nous vous donnons quelques indices qui vous permettront d’identifier ces murs porteurs :

  • L’épaisseur des murs est le principal indicateur des murs porteurs. Ces murs ont plus de densité que les murs normaux. Par exemple, une cloison a une épaisseur d’environ 10 centimètres, tandis qu’un mur porteur peut avoir une épaisseur allant jusqu’à 30 centimètres.
  • Lorsqu’un mur présente des déformations, c’est que le poids de la structure de la maison n’est pas bien réparti. Si un mur présente des déformations, il s’agit certainement d’un mur porteur.
  • Si nous disposons d’un plan de la maison, il sera facile d’identifier les murs porteurs, non seulement par leur épaisseur mais aussi par leur position.
  • Un bâtiment qui a été construit avec des murs porteurs aura tout son contour formé par ces éléments structurels.
  • Attention, le périmètre de l’escalier peut être constitué de murs porteurs.
  • Enfin, pour savoir si un mur est porteur, on peut se laisser guider par le bruit qu’il fait quand on le frappe. Si le son est ferme et sourd, vous serez en face d’un mur porteur, par contre si le son est creux et faible il pourrait s’agir d’une cloison.

Est-il totalement impossible de supprimer un mur porteur ?

En principe, la suppression d’un mur porteur est une tâche compliquée et, il y a quelque temps encore, elle était impossible à envisager. Aujourd’hui, cependant, des techniques ont été développées qui permettent de reformer ces murs porteurs, voire de les éliminer.

Bien entendu, ces travaux, ainsi que leur permis de construire respectif, iront toujours de pair avec un architecte agréé afin que le squelette et le corps du bâtiment ne subissent aucun dommage.

Retrouvez nos articles sur le sujet des poutres IPN : 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *