Plan de piscine enterrée en plein travaux

Piscine semi-enterrée : Bien la choisir, entre avantages et inconvénients. Guide complet de A à Z avec exemples

Qu’est-ce que la piscine semi-enterrée ?

La piscine semi-enterrée est l’entre-deux de la piscine enterrée et de la piscine hors-sol. Cette dernière se reconnaît facilement par sa différence, à travers cet aspect esthétique et unique qui plaît davantage chaque année. Lorsque l’une des parties de la piscine est enterrée dans le sol et qu’une autre partie reste visible ; il s’agit d’une piscine semi-enterrée. De cette manière, la piscine semi-enterrée est l’alternative entre la piscine enterrée, qui demande généralement quelques travaux d’aménagement, et la piscine hors-sol, qui n’est pas toujours adaptée pour rester en extérieur à l’année. L’installation de la piscine semi-enterrée est donc moins onéreuse que celle des piscines enterrées, mais reste plus chère que la pose d’une piscine hors-sol.

Comment choisir sa piscine semi-enterrée ?

Son emplacement

Qui dit piscine, dit soleil. Il est toujours agréable de se baigner dans une piscine à température ambiante, où l’eau est chauffée par les rayons du soleil. De plus, afin d’éviter la présence de feuilles mortes, de branchages et autres, la piscine semi-enterrée doit être placée dans un endroit abrité du vent. Pour ce point, des panneaux en bois peuvent être ajoutés à proximité tout en gardant l’aspect naturel de votre espace extérieur. Enfin, le terrain destiné à recevoir la piscine semi-enterrée doit être stable pour éviter tout affaissement du bassin. L’argile, la roche ou la présence de certains cailloux peut aider à renforcer la stabilité des sols.

Une femme qui est sur se prélasse dans sa piscine

Une femme qui est sur sa piscine, elle à bien de la chance, il manque plus que le spa

Les différentes formes

Une fois le choix de l’emplacement de la piscine semi-enterrée effectué, le second critère à prendre en compte concerne la forme du bassin. Généralement, les piscines sont rectangulaires, parfois avec les angles arrondis ou avec un recoin pour y placer les escaliers. Les piscines aux longueurs étendues sont souvent les plus apprécies, puisqu’elles permettent de facilement y nager. Cependant, si votre piscine est destinée aux enfants ou à la détente, elle peut emprunter une forme carrée, ronde, ovale, octogonale ou même rectangulaire.

Ce choix reste personnel et doit également s’appliquer selon vos préférences, car une fois installée, la forme de votre piscine semi-enterrée ne pourra plus changer.

Les différents matériaux

Différents matériaux peuvent être utilisés pour la construction d’une piscine semi-enterrée. Certains sont plus robustes, tandis que d’autres sont plus coûteux. Si ce choix dépend avant tout de votre budget, il est également nécessaire de faire passer vos préférences avant le reste. Il serait dommage d’installer une piscine semi-enterrée dans votre jardin, si le matériau de celle-ci ne vous plait pas.

  • La piscine semi-enterrée peut être en bois, pour laisser un aspect naturel à votre jardin. Cependant, ce matériau est généralement le plus cher.
  • La piscine semi-enterrée en acier, ce matériau est particulièrement résistant et a la faculté d’être facilement assemblé.
  • La piscine semi-enterrée en béton fait également partie des installations les plus chères. Pour cause, du carrelage peut être ajouté au fond de la piscine, pour varier les couleurs.
  • La piscine semi-enterrée en composite, ce matériau peut emprunter l’apparence du bois mais coûte moins cher et reste facile d’entretien.
  • La piscine semi-enterrée en panneaux modulaires, le matériau peut être composé de résine, de PVC, d’inox, de béton ou d’aluminium.
  • La piscine semi-enterrée en coque, elle peut être faite en polyester ou en résine. Contrairement aux autres bassins, celui-ci est déjà monté, il ne reste alors plus qu’à préparer le terrain pour le recevoir.

La plupart du temps, les piscines semi-enterrées sont livrées en kit. Les informations nécessaires à leur construction figurent sur une notice, et il ne vous reste alors plus qu’à suivre ces instructions. Cependant, une équipe de professionnels peut être contactée pour la mise en place de votre piscine semi-enterrée si vous souhaitez gagner du temps.

Quels sont les avantages de la piscine semi-enterrée ?

Femme qui se repose dans son jardinLa piscine semi-enterrée s’adapte à tous les terrains

La piscine enterrée demande un aménagement du jardin, qui peut parfois être long et onéreux lorsque celui-ci est en pente ou peu stable. Le premier avantage de la piscine semi-enterrée est qu’elle peut être placée dans des terrains non plats, quel que soit leur relief. En effet, en ne mettant en sol qu’une partie du bassin, l’autre partie peut rester apparente en fonction de la pente de votre espace extérieur. Par conséquent, le sol n’a pas besoin de subir de gros travaux de terrassement.

Son installation coûte moins cher

En évitant les travaux de terrassement du jardin, vous ferez de véritables économies. Il faut savoir qu’en moyenne, la remise à plat des sols coûte 500 € par jour. Cependant, certains jardins accidentés peuvent demander plusieurs journées de travaux et avec ce tarif journalier accumulé, le budget à débourser peut rapidement grimper. La piscine semi-enterrée permet de faire un compromis en n’aménageant qu’une partie du jardin, soit pour la partie enterrée du bassin. En privilégiant le bassin semi-enterré, vous pourrez faire des économies et gagner du temps sur l’étape du terrassement des sols.

Créez votre propre design

Avec la piscine semi-enterrée, vous pouvez innover et créer un bassin unique. Puisque celle-ci s’adapte à la pente de votre jardin, vous pouvez parfaitement prévoir une terrasse en bois pour entourer la partie enterrée de votre piscine, et privilégier une paroi en béton pour la partie extérieure. De cette manière, votre piscine semi-enterrée peut emprunter différentes apparences et alterner entre un aspect moderne, grâce au bassin en béton, et plus naturel avec la terrasse en bois.

Son prix est plus accessible

Au contraire de la piscine enterrée où les prix peuvent rapidement grimper, celle semi-enterrée profite de prix attractifs. Certains modèles peuvent être dénichés à un tarif de 1 000 €, même si la moyenne concerne plutôt les 15 000 €. Celui-ci varie en fonction du matériau choisi, de la forme du bassin et des dimensions de ce dernier. En comparaison, la piscine enterrée coûte en moyenne 20 000 € et les prix peuvent parfois grimper jusqu’à 50 000 €.

Quels sont les inconvénients de la piscine semi-enterrée ?

Elle ne peut pas être installée sans travaux

Au contraire de la piscine hors-sol, la piscine semi-enterrée ne peut pas être installée sans travaux. Outre le fait que le sol doive être aménagé, il doit également être creusé pour recevoir la partie enterrée de la piscine. Vous pouvez effectuer vous-même ces travaux, mais la précision devra être de rigueur pour éviter que le trou soit trop profond, pas assez large, etc. Pour plus de facilité et un agencement rapide, vous pouvez également faire appel à des professionnels. Si vous optez pour une piscine hors-sol n’hésitez pas à vous référer à notre article pour habiller le tour de votre piscine hors sol.

La piscine semi-enterrée est très demandée

Si vous souhaitez profiter d’une piscine semi-enterrée pour les prochains beaux jours, il vous faudra prévoir son agencement avant la chaude saison. En effet, en conséquence de son succès, les matériaux peuvent parfois être en rupture de stock auprès de certains fournisseurs. De plus, comme pour tout achat important, il est nécessaire de s’assurer de la qualité du bassin avant sa commande. Certains vendeurs peuvent baisser leur prix pour attirer plus de clients, mais le matériau peut être plus souple, moins robuste, etc.

Elle est soumise à l’imposition

La piscine semi-enterrée, contrairement à celle hors-sol, est soumise à l’imposition, c’est-à-dire qu’une taxe foncière peut être appliquée sur celle-ci. Par conséquent, sa mise en place doit être déclarée au risque de recevoir des sanctions. Il faut savoir que celles-ci peuvent concerner la démolition de votre piscine, une peine d’emprisonnement ou, plus couramment, une amende. Cette dernière peut s’établir autour des 1 200 € ou, dans certains cas, autour des 300 000 €. Mieux vaut donc éviter ces désagréments et effectuer toutes les démarches nécessaires, pour l’agencement de votre piscine semi-enterrée.

Les informations pratiques

La déclaration des travaux

Puisque l’installation de la piscine semi-enterrée demande des travaux d’aménagement des sols, ces derniers doivent être déclarés. De plus, ils doivent être affichés devant votre domicile pour prévenir vos plus proches voisins, mais également pour justifier de la légalité de ces aménagements.

  • Pour la mise en place d’une piscine semi-enterrée de moins de 10 m², aucune déclaration ni démarche administrative ne doit être faite.
  • Pour l’installation d’une piscine semi-enterrée d’une surface comprise entre 10 et 100 m², les travaux doivent être déclarés.
  • Pour une piscine semi-enterrée d’une surface non couverte de plus de 100 m², le permis de construire doit être demandé.
  • Pour une piscine semi-enterrée couverte avec un abri supérieur à 1m80 de hauteur, le permis de construire doit être demandé.

Le permis de construire

Pour certaines superficies, la demande du permis de construire doit donc être faite auprès de votre mairie. Un dossier contenant différentes informations doit être réalisé, rempli et fourni à votre commune en quatre exemplaires. Il faut savoir que le dossier peut être traité sous plusieurs mois, il est donc nécessaire d’entamer ces démarches avant la chaude saison, si vous souhaitez pleinement profiter de votre piscine semi-enterrée.  Une fois ce permis de construire obtenu, celui-ci doit être affiché en mairie mais également sur votre terrain dans un délai de 8 jours.

Le Plan Local d’Urbanisme

Le Plan Local d’Urbanisme ou PLU concerne les règles applicables à un terrain en fonction de son emplacement. Les formes que doivent emprunter les constructions, les zones qui ne sont pas constructibles, les zones de futures constructions et d’autres figurent sur ce document. Le passage par le PLU est obligatoire pour l’obtention d’un permis de construire, même pour une piscine semi-enterrée. Vous pouvez prendre connaissance de ces règles auprès du service d’Urbanisme de votre mairie, pour éviter tout manquement à ces lois.

L’obligation de la sécurisation de la piscine semi-enterrée

Depuis le 1er janvier 2004, une loi française oblige tous les propriétaires de piscine enterrée ou semi-enterrée de plein air à sécuriser cette dernière. Vous pouvez demander auprès de votre fournisseur une attestation de conformité, qui servira à assurer la correcte mise en place de votre système de sécurité. Cette sécurisation peut se faire par l’installation de barrières de protection, d’une alarme, d’une couverture visant à recouvrir la piscine ou d’un abri qui peut être fermé. Ce système de sécurité vise davantage à protéger les jeunes enfants mais également les individus en situation de handicap, soit ceux qui ne savent ou ne peuvent pas nager.

Les étapes d’installation pour la piscine semi-enterrée

Avant toute chose, le sol doit donc être déblayé et stabilisé, généralement par une dalle en béton. Celle-ci permet de protéger la piscine semi-enterrée en empêchant une possible modification des sols, par un affaissement et autres. De plus, la dalle permet également une répartition adaptée du poids de la piscine. Une fois cette étape terminée, il vous faudra préparer le trou pour accueillir la piscine semi-enterrée, qu’elle soit en béton, en bois, en acier, etc.

Le montage du bassin

Une fois les premiers aménagements terminés, le montage de la piscine semi-enterrée passe par l’étape du déploiement de la structure, soit la mise en place des parois. Si vous avez opté pour une piscine semi-enterrée en kit, il vous faudra suivre les instructions qui figurent sur la notice. Il est d’ailleurs essentiel de suivre ces dernières à la lettre, pour éviter tout déplacement des structures une fois que vous verserez l’eau dans votre bassin. Ces étapes de construction s’établissent généralement par la pose des panneaux, la pose de jambes de forces, la mise à niveau, la mise en place des boulons et des tiges de fer, etc.

Une fois cette structure achevée, vient la pose des accessoires, qu’il s’agisse d’une échelle, du système de filtration, etc. Cette étape comprend également la pose du revêtement, si vous décidez d’ajouter du carrelage sur votre structure en béton, par exemple.

La stabilisation de la piscine semi-enterrée

Pour stabiliser votre piscine semi-enterrée, il est nécessaire de remblayer le trou dans lequel elle se trouve. De manière générale, une petite marge est toujours visible entre les parois de la piscine et le sol stabilisé qui l’entoure. Pour éviter tout mouvement des parois de la piscine semi-enterrée, il vous faudra ajouter de la terre ou des graviers dans ce petit espace afin de stabiliser votre bassin.

La mise en eau

Il est primordial de remplir votre piscine semi-enterrée d’eau, peu de temps après le remblaiement du trou. En effet, en plaçant des graviers ou de la terre à l’extérieur de la structure, une légère pression s’effectue sur les parois. Pour pallier à celle-ci, le remplissage en eau doit rapidement se faire.

L’habillage de la piscine semi-enterrée

Pour embellir votre jardin, il est toujours conseillé d’habiller l’entourage de votre piscine avec une plage en bois, en bambou, en panneaux PVC, en béton ou autres. Cette installation ne dépend que de vos goûts, si vous souhaitez garder un aspect plus naturel ou plus moderne quant à l’entourage de votre piscine semi-enterrée. En harmonisant l’habillage à votre bassin, vous pourrez donner à votre espace extérieur un aspect unique.

Quelques exemples de piscines semi-enterrées

La piscine semi-enterrée en béton

Ici, la piscine semi-enterrée est en béton et possède un revêtement en carrelage. L’habillage qui entoure la piscine est fait de béton par endroits, et de gazon à d’autres. Pour un aspect plus naturel, cet aménagement de la piscine semi-enterrée est idéal.

Un beau jardin avec une belle piscine en béton

La piscine semi-enterrée en coque polyester

Cette piscine semi-enterrée possède ici deux bassins, tous deux réalisés en coque polyester. Cette clarté du matériau met en valeur la couleur azure de l’eau. Ici, la partie non enterrée de la piscine donne sur l’océan, pour pleinement profiter de cette belle vue.

La piscine semi-enterrée en acier

La piscine semi-enterrée en acier emprunte une teinte plus sombre et plus moderne. Habillée d’un entourage plus clair, cette piscine semi-enterrée est mise en valeur et se démarque parmi ce décor. De plus, le béton donne à l’eau une teinte plus naturelle ressemblant presque à celle d’un lac.

La piscine semi-enterrée en acier avec quelques buissons

La piscine semi-enterrée en bois

En bordure de mer et entourée de palmiers, cette piscine semi-enterrée est faite en bois pour rappeler la naturel de l’environnement. De plus, avec cet habillage également fait de bois, cette piscine semi-enterrée se fond dans le décor.