voisin qui espionne avec des jumelles derrière une cloison

Comment prouver que mon voisin m’espionne

On a tous eu à faire une fois dans notre vie à un voisin antipathique, harceleur ou enquiquineur. Certains d’entre nous ont même déjà eu la mauvaise expérience d’un voisin qui les espionne. Il voit tous vos faits et gestes et vous rend la vie impossible. 

Si certains le font par simple curiosité, d’autres peuvent être motivés par la jalousie ou même la malveillance. 

Pour en finir avec ce genre de voisin, vous devez montrer à la justice que votre voisin vous espionne. Mais comment le prouver ? Quels sont les recours possibles ? Comment se protéger de l’espionnage ? Aiga-France.fr vous donne toutes les infos que devez avoir en votre possession pour luter contre ce fléau.

Votre voisin vous espionne : réagissez vite ! 

Les signes révélateurs qui prouve l’espionnage

Vous pensez que votre voisin vous observe de manière incessante ? Si vous avez des soupçons, vous pouvez essayer de les confirmer de plusieurs façons. En effet, il y a plusieurs signes indiquant que votre voisin vous espionne.

  • Avant tout, il se permet de vous parler de sujets sur vous qu’il n’est pas censé connaître. A ce moment-là, vous pouvez commencer à vous en douter. Mais avant cela, faites en sorte de parler d’un sujet de conversation faux pour savoir s’il va vous le ressortir ou non.
  • Faites le tour de votre jardin ou maison, et vérifiez s’il n’y a pas des caméras cachées pointées dans votre direction.
  • Un autre signe révélateur d’espionnage est que votre voisin semble toujours savoir ce que vous faites ou dites, même lorsqu’il n’est pas là. Cela pourrait être dû au fait qu’il écoute vos conversations ou intercepte vos courriels et vos messages texte. Vérifiez alors vos lettres et courriers, voyez s’ils n’ont pas déjà été ouverts avant vous et recollés par la suite pour ne pas que vous le remarquez.
  • Il se peut aussi que votre voisin vous espionne par l’intermédiaire des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter…), dans ce cas-là, il n’est pas toujours facile de le détecter, mais vous pouvez toujours faire un test en postant un message fake (sur lui, par exemple) sur un de vos comptes et voyez sa réaction lorsque vous le croisez. 
  • Si vous constatez la présence régulière d’un drone dans votre jardin, filmez-le vite ou prenez le en photo avant qu’il ne s’en aille pour capturer une preuve. La police enquêtera sur l’objet et pourra facilement trouver son propriétaire, ce qui pourra constituer une preuve tangible lors d’un procès. 
  • Enfin, lorsque vous vous absentez de chez vous, et que vous remarquez que des objets ont bougé dans votre maison, si tous les signes précédents s’y ajoutent, vous pouvez être sûr qu’il s’agisse de votre voisin. 

Mettez-le sur le fait accompli

Si vous pensez que votre voisin vous espionne, la meilleure chose à faire est de lui en parler. Il se peut qu’il ne se rende pas compte qu’il vous met mal à l’aise et, avec un peu de chance, il arrêtera s’il sait ce que vous ressentez.

Néanmoins, préparez-vous à un refus. Après tout, il est peu probable qu’il admette une chose qu’il sait être mauvaise.

homme qui écoute au mur avec une tasse

Comment prouver que votre voisin vous espionne

Il existe de nombreuses façons de le prouver, mais certaines méthodes sont plus efficaces que d’autres. 

Installez une caméra de surveillance

Vous pouvez utiliser la technologie pour prouver que votre voisin vous espionne. Installez des caméras de surveillance au sein même de votre maison. Reliez la caméra à votre smartphone afin que vous remarquiez en temps réel ce que la caméra perçoit chez vous lorsque vous êtes absent. 

N’oubliez pas de faire des copies et des captures d’écran lorsque vous voyez votre voisin s’approcher d’un peu trop près de votre domicile.

À savoir : en France, filmer sans autorisation est interdit. Mais vous pouvez faire jouer votre malice et installer une petite pancarte sur votre entrée pour indiquer discrètement que l’endroit est filmé, le voisin peut ne pas le voir. Quand bien même il remarque l’affiche, cela pourra certainement le dissuader de recommencer à vous épier. 

Utilisez un capteur de mouvement

Si vous ne pouvez pas installer une caméra, il vaut mieux se servir d’un capteur de mouvement, et vous avez le droit de l’installer dans votre extérieur face à la fenêtre du voisin dont vous pensez qu’il vous regarde. Dès qu’il jettera un œil à votre propriété, le capteur s’activera. Le capteur de mouvement peut être une lumière, une applique posée sur le mur de votre maison ou une sorte de bip. 

Engagez un détective privé 

Pour en avoir le cœur net, engager un détective privé permet de prouver parfaitement que votre voisin vous observe en permanence. 

Les détectives privés sont expérimentés dans la découverte de la surveillance clandestine, et ils disposent de plusieurs outils et techniques infaillibles pour cela.

Ils peuvent vérifier les antécédents, effectuer une surveillance et même installer des caméras cachées pour recueillir des preuves. 

Si votre voisin vous espionne effectivement, un détective privé sera en mesure de rassembler les preuves dont vous avez besoin pour le confronter. Et même s’il s’avère que vos soupçons n’étaient pas fondés, vous aurez au moins la tranquillité d’esprit d’être sûr.

caméra de surveillance devant une maison

Les recours légaux possibles contre votre voisin

Si vous avez des preuves concrètes que votre voisin vous espionne, vous pouvez alors prendre des mesures légales.

  • Tout d’abord, si vous êtes locataire, prévenez votre propriétaire, il fera sûrement quelque chose contre votre voisin. 
  • S’il n’interagit pas, allez directement voir la police et déposez une plainte ou une main courante avec les preuves que vous aurez rassemblé. 
  • Vous pouvez également entreprendre une procédure en référé afin d’accélérer la décision de justice contre votre voisin. C’est notamment le cas si ce dernier présente des troubles psychologiques qui peuvent mettre en danger vous ou votre famille. 
  • Si le voisin est un locataire, vous pouvez déposer plainte auprès de son propriétaire ou de l’agence qui lui loue la maison. Faites appel à un avocat afin qu’il vous mette en place cette plainte. 
  • Vous pouvez aussi saisir la Cour de la Famille et demander une ordonnance restrictive contre votre voisin. Ce dernier n’aura plus le droit de vous approcher à moins d’une certaine distance qui sera établie dans l’ordonnance.

Par ailleurs, sachez que si votre voisin a installé une caméra avec vue vers votre domicile (même si vous en avez été informé), celui-ci peut se voir condamné de 45 000 € d’amende et d’une peine d’1 an de prison en vertu de l’article 9 du Code Civil qui dispose que “chacun a droit au respect de sa vie privée”. 

Les meilleurs moyens de se protéger de l’espionnage

Parfois, une décision de justice met du temps à être validée et ne vous permet pas de rester tranquille jusqu’à la fin de la procédure. Pensez alors à recourir à des moyens qui vous permettront de vous protéger contre l’espionnage de ce voisin irrespectueux

  • Bloquez leur vue vers votre domicile avec des rideaux ou des stores, 
  • Essayez de garder les conversations sensibles privées, loin des portes et fenêtres. 
  • Prenez des mesures pour réduire le bruit provenant de votre maison, par exemple en utilisant des écouteurs anti-bruit ou en baissant le volume de votre chaîne stéréo. 
  • Installez une cloison haute ou un grand arbre entre votre domicile et celle de votre voisin afin qu’il ne puisse plus accéder visiblement à votre maison. 
  • Mettez des stickers sur vos fenêtres afin qu’il ne puisse plus regarder à travers.