Transformer les marches d’escalier en tiroir

Comment transformer des marches d'escalier en tiroir ?

En France, de nombreux ménages sont confrontés à des problèmes d’espaces dans leur logement. Cette situation met les foyers concernés dans un véritable inconfort au sein de leur domicile. Heureusement, il existe de nombreuses solutions de rangement pour optimiser l’espace dans un logement. L’une d’entre elles consiste à transformer les marches d’escalier en tiroir. Cela suscite logiquement de nombreuses interrogations sur la faisabilité et le mode opérationnel. Voici comment transformer les marches d’escalier en tiroir pour un gain de place dans un logement.

Étudier la configuration de l’escalier

Avant de transformer marche escalier en tiroir, il est important de prendre le temps d’étudier sa configuration. Cela est très indispensable, puisqu’il ne s’agit pas uniquement de créer un espace de rangement intelligent. Les escaliers à tiroirs doivent pouvoir aussi ajouter un plus à la décoration intérieure. Ils ne doivent pas la surcharger ni détruire son côté esthétique.

Ainsi, cette option de rangement ne s’adapte pas à toutes les configurations. En effet, il n’est pas possible d’insérer des tiroirs dans des escaliers :

  • à colimaçon
  • suspendu
  • sans contremarches
  • placé au centre de la pièce, etc.

Dans certains cas, la place disponible ne permet pas de le faire et dans d’autres cela gâche l’ambiance de la pièce. Les escaliers droits ou tournants quant à eux n’ont aucune difficulté à transformer leurs marches en tiroirs.

Prendre les mesures utiles pour l’œuvre

Pour transformer les marches d’escalier en tiroir, il est aussi nécessaire de mesurer l’espace à aménager. Ce sont ces mesures qui permettront de construire des tiroirs personnalisés. Ainsi, il est essentiel de déterminer au niveau de chaque marche, l’emmarchement, le giron et limon.

L'emmarchement est la distance comprise entre deux limons. Elle correspond à la largeur de l’escalier et à la longueur de la marche. Le giron quant à lui n’est rien d’autre que la distance observée entre le nez-de-marche et la contremarche. Pour finir, le limon est la pièce de bois qui reçoit les marches et les coulisses des tiroirs. La hauteur de la marche est aussi essentielle pour déterminer la profondeur des tiroirs à installer

Avec ces différentes mesures, le réalisateur de l’œuvre saura avec exactitudes les dimensions à respecter pour la conception des tiroirs.

Confectionner les tiroirs d’escaliers

Une fois que les différentes mesures des marches sont connues, les tiroirs d’escalier peuvent facilement être fabriqués. Pour cela, il faut s’équiper de plusieurs panneaux en bois, d’une colle de fixation et d’un bouton de porte. Il faut aussi disposer d’une vis à bois, d’une scie circulaire, du papier journal et plusieurs autres éléments comme : un pinceau, un bac à peinture, une règle graduée en métal, un crayon et un chiffon.

Une fois le matériel réuni, les panneaux en contreplaqué peuvent être rassemblés. Toutefois, il faut prendre le soin de couper et de disposer chaque pièce à son emplacement. Il faut bien évidemment tenir compte des dimensions prises au niveau des escaliers. Il faut ensuite fixer chacune des pièces. Pour cela, il faut dépoussiérer les zones concernées à l’aide d’un chiffon avant d’appliquer la colle.

Les bandes latérales sont fixées sur la base du tiroir en maintenant fermement la zone de contact pendant 20 secondes. Il faut ensuite passer au vernissage pour protéger l’œuvre des mites. La face avant du tiroir peut également être vissée pour assurer une certaine robustesse au tiroir. Il est aussi nécessaire d’ajouter des roulettes à la base des tiroirs pour favoriser les mouvements d’ouvertures et de fermetures.

Créer les bandes coulissantes dans les escaliers

Une fois que les différents tiroirs sont formés, il faut mettre en place les rails sur lesquels ils glisseront. Pour cela, il faut dans un premier temps retirer les contremarches des escaliers. Ensuite, il faut fixer au niveau de chaque marche et de façon parallèle, deux longues bandes en bois contre le limon. Pour cela, l’usage d’une colle et des clous forts sera nécessaire.

Il faut que les bandes en bois soient correctement ajustées. Elles doivent être parallèles au sol et fixées exactement à la base de chaque marche. À ce stade, les tiroirs peuvent être montés pour vérifier si ceux-ci glissent bien sur les glissières. Si les mesures sont bien prises, les chefs-d’œuvre n’auront pas de difficulté à intégrer l’édifice.

Aménager les tiroirs dans les escaliers

Maintenant que les marches d’escalier sont transformées en tiroirs, il faut procéder au rangement pour gagner de l’espace. Ils peuvent en fonction de leur emplacement accueillir différents types d’objets qui encombrent le logement. Il est parfait pour ranger les chaussures, jouets des enfants, des documents, etc. S’il se trouve près de la salle à manger, il est possible d’y installer le linge de maison, un peu de vaisselle.

C’est aussi l’endroit idéal pour ranger certains matériels de bricolage. L’objectif ici est de maximiser le rangement pour récupérer le moindre mètre carré. C’est un véritable atout pour avoir tous les objets à portée de main.

Transformer les marches d’escalier en tiroir est une solution de rangement ergonomique pour les logements qui ont des problèmes d’espace. C’est une opération qui apporte de la valeur ajoutée à la décoration intérieure. Cependant, elle n’est pas adaptée à toutes les configurations d’escalier.