Aller au contenu

Comment recouvrir un crépi intérieur comme un professionnel ?

En matière de revêtement mural, on entend souvent parler de crépi. Initialement utilisé pour assurer la protection de nos façades extérieures, dans certaines maisons, le crépi est aussi utilisé à l’intérieur grâce à son effet décoratif. Mais même si ce style de revêtement mural était très populaire, actuellement, de nouvelles tendances se sont installées. Alors, comment recouvrir un crépi intérieur comme un pro ? Pour vous aider, voici les différentes possibilités.

Dissimuler le crépi sous une couche d’enduit de garnissage

Tout d’abord, sachez que l’enduit de garnissage s’applique uniquement sur un crépi dont l’épaisseur dépasse les 5 mm. En l’utilisant, vous pouvez le lisser en épaisseur en comblant les aspérités du mur.

Pour recouvrir un crépi intérieur avec de l’enduit de garnissage, prenez une taloche. Ensuite, appliquez une bonne quantité d’enduit sur le crépi, étalez puis lissez. Lorsque l’enduit commence à durcir, prenez une ponceuse et éliminez les irrégularités.

Pour un résultat durable, n’hésitez pas à appliquer une deuxième couche d’enduit de garnissage sur le mur. Cependant, il faut espacer l’application des couches de deux à un jour. Une fois les couches nécessaires appliquées, poncez avec du papier vert et terminez un enduit de lissage pour une finition plus parfaite.

Découvrez le type de peinture idéale pour votre intérieur.

Coller des plaques de plâtre

Vous pouvez également coller des plaques de plâtre sur votre crépi intérieur. Mais avant de commencer les travaux, il faudra d’abord inspecter le mur en s’assurant que la surface ne présente aucun défaut tel que des traces d’humidité ou des effritements par exemple. Cela est très important pour garantir l’adhérence des plaques de plâtre et pour avoir des finitions optimales et durables.

Une fois les vérifications effectuées, vous pouvez maintenant coller vos plaques de plâtre. Pour ce faire, servez-vous d’une colle spécialisée ou vissez-les sur une structure métallique ou une structure en bois.

Lorsque les plaques de plâtre ont été fixées, il faut faire les joints en utilisant un couteau à enduire, une bande à joint et un enduit à joint. Concernant la procédure à suivre, il suffit d’appliquer l’enduit, de poser les bandes de joints et de terminer par une deuxième couche de joint. Maintenant, il ne reste plus qu’à poncer le tout et nettoyer avant de peindre avec une teinte de votre choix.

Camoufler le crépi avec un autre revêtement mural

Si les options précédentes ne vous conviennent pas à cause de leur difficulté technique et des gros travaux à entreprendre, vous pouvez aussi habiller votre mur avec un revêtement adapté. Mais pour déterminer le revêtement idéal, il faudra d’abord étudier la surface à recouvrir avec attention. Pour ce faire, vérifiez l’état du mur, c’est-à-dire s’il est parfaitement sain, ne présente aucun signe d’humidité et de moisissure, etc. Si c’est le cas, il faut commencer par traiter ce problème, car cela peut le dégrader. À part cela, il faut également vérifier si le crépi ne s’effrite pas.

Une fois les vérifications effectuées, choisissez le revêtement mural parfait. Si le crépi est lisse, vous pouvez opter pour un revêtement souple et fin. Si votre mur n’est pas droit et si l’épaisseur du crépi est assez élevée, nous vous conseillons de réaliser une structure en bois en utilisant des tasseaux. Quant à la fixation, utilisez des pattes de fixation ou des petites vis qui seront à la fois fixées sur les panneaux en bois et sur la structure en bois.

Si la maison est dotée d’un mur en crépi plat avec très peu de relief, vous pouvez aussi le recouvrir avec des panneaux en 3D.  D’ailleurs, ce type de revêtement est actuellement très en vogue. Vous les trouverez auprès de vos magasins de bricolage habituel ou passez votre commande auprès des boutiques en ligne.

Retrouvez ici d’autres manières de décorer vos murs !