combien coute la rénovation d'une maison

Combien coûte la rénovation d’une maison ?

Quiconque a effectué des travaux de rénovation connaît la complexité et le coût que celle-ci implique, mais aussi les attentes qu’elle suscite. Beaucoup souhaitent rénover leur maison mais ne savent pas par où commencer. C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide pratique pour mieux comprendre combien coûte la rénovation d’une maison et budgétiser ce type de projet.

Lisez la suite pour en savoir plus sur les coûts auxquels vous pouvez vous attendre, ou encore les aides disponibles qui peuvent être nombreuses, autant au niveau de l’Etat que de la région ou du département.

Pourquoi investir dans une maison à rénover ?

Si vous cherchez actuellement à investir dans une nouvelle maison, vous avez probablement déjà envisagé les avantages potentiels de l’achat d’un bâtiment ancien ou en mauvais état et de sa rénovation. Ce type d’acquisition est souvent un moyen fiable de générer un retour sur investissement intéressant.

Trouver la maison parfaite dans la ville de vos rêves peut s’avérer extrêmement difficile. Mais acquérir une maison en mauvais état à l’emplacement souhaité peut être une alternative à prendre en considération. Si l’objectif est uniquement la plus-value, acheter une ruine bien située vous donnera le plus de chances d’augmenter sa valeur.

Gardez en tête que la plupart des bénéfices tirés de la rénovation proviendront de l’achat en lui-même plutôt que des travaux que vous ferez : le prix que vous paierez est donc absolument crucial dans ce type d’opération. Idéalement, il faudra acheter une maison qui a un potentiel que d’autres n’ont pas encore perçu.

cout-renovation-maison-3

Par ailleurs, investir dans les parties de la maison que sont les cuisines ou les salles de bain peut suffire à ajouter une valeur substantielle à celle-ci. Nous estimons que dépenser 10 000 € pour une nouvelle cuisine peut augmenter de 20 000 € à 30 000 € la valeur globale d’une maison. De même, si une extension peut vous coûter 35 000 €, celle-ci a le potentiel d’augmenter jusqu’à 100 000 € la valeur globale du bien, si une autre chambre et une salle de bains sont ajoutées par exemple.

Mais tous les projets de rénovation ne doivent pas nécessairement être pensés pour générer de gros profits. Si vous avez du mal à trouver une maison qui ne nécessiterait aucun travaux et qui vous plaise, entreprendre ce type de projet est parfois un bon moyen d’obtenir une maison dans laquelle vous serez content.e de vivre.

Au début, les chiffres peuvent sembler décourageants, mais avec une planification et une organisation appropriées, nous sommes convaincus que vous pouvez atteindre votre objectif. A noter à ce sujet qu’il existe des outils comme Melo qui vous permet d’accéder instantanément aux annonces de plus de 900 sites internet depuis un dashboard ; ce qui facilite grandement votre recherche en vous évitant d’aller mettre des alertes sur tous les portails ou sites d’agences. Il permet également de juger rapidement de l’opportunité d’investissement d’un bien grâce à ses indicateurs ad hoc.

Comment chiffrer les travaux de rénovation ?

cout-renovation-maison-5

Comme vous pouvez probablement l’imaginer, si vous prévoyez de rénover complètement une maison, vous devrez garder à l’esprit certains éléments comme sa structure, sa conception, tous les permis requis dont vous pourriez avoir besoin et, bien sûr, sa superficie.

La cuisine et les salles de bain ont tendance à être les pièces les plus coûteuses à rénover, car elles nécessitent des professionnels de différents domaines – plombiers, électriciens, menuisiers et carreleurs. Dans les autres types de pièces, vous pourrez peut-être vous en sortir en effectuant vous-même la majorité des travaux. Il est aussi important de réfléchir à l’extérieur. Si vous prévoyez de faire une allée en gravier stabilisé, les coûts de rénovation totaux vont forcément monter.

Dans certains cas, si la maison est très ancienne, vous devrez peut-être effectuer d’importants travaux de rénovation, ce qui augmentera certainement le coût final. Par exemple, le remplacement d’un système de chauffage ou de plomberie complet peut coûter très cher. Un autre exemple est l’installation de gaine électrique enterrée, si vous n’en avez pas déjà, cela peut couter cher. Ayez donc une bonne idée de la portée du travail à effectuer avant de vous engager dans une acquisition. De cette façon, il n’y aura pas de mauvaises surprises.

Ci-dessous, jetez un œil à une estimation du coût de la rénovation d’une maison, en fonction de sa surface. Ces estimations sont basées sur les coûts moyens de ces types de rénovations, vous devriez donc avoir une idée précise du type de budget dont vous aurez besoin.

Surface à RénoverCoût moyen
Maison de 60 m224 000 €
Maison de 80 m232 000 €
Maison de 100 mètres carrés42 000 €
Maison de 150 m250 000 €
Maison de 200 m260 000 €

N’oubliez pas que d’autres facteurs importants entrent également en jeu, tels que le type et la qualité des matériaux que vous souhaitez utiliser pour les sols, les murs, la peinture ou les portes. Choisissez ce qui convient le mieux à votre style et à votre budget.

Le niveau de réfection : un indice important pour la budgétisation 

cout-renovation-maison-2

Vous pouvez considérer qu’une rénovation peut être divisée en 3 niveaux différents qui correspondent à l’indice de réfection :

  • Petite rénovation : Nouvelles finitions (peintures, changement des revêtements de sol, de murs, de plafonds, changement des sanitaires, pose de carrelage…): 500 € / m2
  • Rénovation intermédiaire : Nouvelle cuisine, salles de bains, fenêtres, cloisons, électricité, plomberie: 1000 € / m2
  • Rénovation complète ou réhabilitation : modification structurelle, rénovation des infrastructures et des éléments énergétiques : 1500 € / m2 

La meilleure façon de se faire une idée plus précise du coût est d’en parler à un architecte au tout début du projet. Son rôle est justement d’obtenir les meilleurs résultats possibles avec le budget et les ressources disponibles. Et un autre de ses rôles est d’anticiper les risques du projet : identifier les problèmes qui pourraient avoir un impact sur le budget ou le calendrier. 

À noter : le coût d’une rénovation énergétique se calcule aussi en fonction des performances énergétiques. Cela peut coûter entre 400 et 500 euros / mètre carré si la maison dispose de diagnostics énergétiques classés G, C ou D).

Quelles sont les aides disponibles pour la rénovation d’une maison ? 

cout-renovation-maison

En raison des préoccupations gouvernementales liées au changement climatique, de nombreuses subventions sont directement associées à l’amélioration de l’efficacité énergétique du logement que vous rénovez.

Ma Prime Rénov

Ce régime d’aide est disponible pour tous les ménages quels que soient leurs revenus, mais uniquement pour les résidences principales acquises il y a plus de deux ans. Le montant accordé par la prime Rénov dépend en revanche de vos revenus et du degré d’efficacité énergétique que pourra obtenir le logement.

Une autre option est le « Coup de pouce économies d’énergie », qui couvre les dépenses pour une nouvelle chaudière de chauffage central ou les travaux d’amélioration de l’isolation. Disponible jusqu’au 31 décembre 2021, cette aide peut être combinée avec les autres subventions. 

Il y a aussi la bourse « Coup de pouce thermostat avec régulation performante », qui rembourse les dépenses relatives à un thermostat haute performance. Celle-ci ne peut en revanche pas être combinée avec d’autres subventions.

Des aides existent également pour entreprendre des travaux d’adaptation pour les personnes âgées ou handicapées.

Eco-prêt à 0% d’intérêt

Disponible à tous les propriétaires, bailleurs ou locataires, ce prêt à 0% peut être utilisé pour financer des travaux améliorant l’efficacité thermique ou d’installation d’équipements permettant l’utilisation de sources d’énergie renouvelable.

Le prêt va de 7 000 € pour une seule amélioration à 30 000 € pour trois ou plus. La période de remboursement peut être étendue à 15 ans. Pour être éligible, vous devez remplir l’une de ces trois conditions:

Entreprendre au moins une de ces mesures d’économie d’énergie: isolation du toit, isolation des murs extérieurs, isolation du rez-de-chaussée, remplacement d’au moins la moitié des fenêtres et des portes extérieures, installation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de réservoirs d’eau chaude.

Atteindre une consommation conventionnelle annuelle inférieure à 331 kWh/m² en énergie primaire sur les usages de chauffage, refroidissement et production d’eau chaude et un gain énergétique d’au moins 35 % par rapport à la consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire avant travaux pour les usages de chauffage, refroidissement et production d’eau chaude.

Entreprendre l’installation ou la réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie.

Autres options

La TVA à 5.5 % : pour pouvoir bénéficier d’un taux réduit de TVA à 5.5 %, les locaux doivent être achevés depuis plus de 2 ans au début des travaux et affectés à l’habitation uniquement. Que ce soit une résidence principale ou secondaire, ou qu’ils soient détenus, loués ou occupés à titre gratuit ce taux réduit est possible s’il respecte ces conditions. Si le logement ne les remplit pas, les travaux seront soumis au taux normal de 20 %.

Le programme « Habiter Mieux Sérénité » met également des subventions à la disposition des ménages à faible revenus. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) peut accorder cette aide pour réaliser d’importants travaux de rénovation énergétique. Pour cela, votre projet de travaux doit permettre de réaliser une performance énergétique d’au moins 35 %. Le montant de l’aide varie en fonction de vos ressources.

Renseignez-vous auprès de votre mairie pour d’autres aides disponibles. Généralement, vous devrez faire appel à un artisan ou une entreprise enregistrée comme étant RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pour plus de détails vous pouvez vous rendre sur faire.gouv.fr .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *