resilier-assurance

Comment rédiger une lettre de résiliation d’assurance habitation ?

 

Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à mettre fin à son contrat d’assurance habitation. Ce peut être un manque de satisfaction vis-à-vis des prestations fournies par l’assureur, des charges devenues trop conséquentes ou un déménagement. La résiliation d’assurance logement peut aussi venir du fait que la concurrence propose une meilleure offre.

Quoi qu’il en soit, la rupture d’un tel contrat ne se fait pas en un claquement de doigts. Il faut rédiger une lettre spécifique adressée à la compagnie d’assurance. Il faut suivre toute une démarche pour que la demande de résiliation soit acceptée. Nous allons justement voir dans cet article comment rédiger une lettre de résiliation d’assurance habitation.

Dans quel cas est-il possible de résilier son assurance habitation ?

Même s’il existe une multitude de motifs, la résiliation d’assurance habitation est jugée comme légitime dans les deux cas suivants :

  • L’assuré constate que l’assurance logement occupe une part majeure du budget alloué à toutes ses assurances ;
  • Les services fournis par l’assureur ne correspondent plus aux attentes et aux besoins de l’assuré.

Dans les deux cas, l’assuré a tout intérêt à souscrire un nouveau contrat auprès d’une autre compagnie qui lui propose une offre plus adaptée.

Toutefois, la résiliation d’assurance habitation peut se faire dans certains cas particuliers. Il faut savoir que l’assuré doit avertir l’assureur de tout changement sur les risques couverts. La compagnie peut ainsi prendre le temps de voir si elle est encore en mesure de l’assurer en ajustant la prime d’assurance ou si le souscripteur doit trouver un autre prestataire capable de répondre à ses nouveaux besoins. Découvre notre article pourquoi mon assurance habitation augmente, pour approfondir le sujet.

De même, l’assureur doit aviser l’assuré avant d’augmenter la franchise ou la cotisation. Ainsi, il peut comparer les offres du marché et prendre la décision qui lui convient le mieux : rester en acceptant les nouvelles conditions ou résilier l’assurance habitation. Maintenant, nous allons voir comment rédiger une lettre de résiliation d’assurance habitation.

resilier-assurance-2

Les éléments à intégrer dans une lettre de résiliation d’assurance habitation

La lettre de résiliation d’assurance logement peut prendre la forme d’un acte judiciaire, d’une lettre recommandée avec accusé de réception, d’un courrier adressé au représentant de la compagnie d’assurance ou au siège social de celle-ci.

Quoi qu’il en soit, pour savoir comment rédiger une lettre de résiliation d’assurance habitation correctement, il faut comprendre que certains éléments doivent y figurer. Les éléments en question rendent le courrier plus cohérent. Les voici :

  • Le nom et le prénom du résilié, suivi de son adresse postale ;
  • Le numéro d’adhérent et le numéro de contrat d’assurance ;
  • L’adresse physique de la compagnie d’assurance ;
  • La date de l’envoi de la lettre de résiliation ;
  • La date souhaitée de résiliation ;
  • Le motif de la rupture de contrat.

Bien évidemment, l’assuré doit signer la lettre pour qu’elle soit approuvée par l’assureur. En ce qui concerne la structure du document, il est possible de s’inspirer d’un modèle type en fonction de la nature de la résiliation : à échéance ou hors échéance. La rédaction d’un tel document est facile, du moment que tous les points essentiels mentionnés ci-dessous y apparaissent de façon cohérente. Les formules de politesse habituelles sont également de mise.

Quelle est la date de prise d’effet d’une lettre de résiliation d’assurance habitation

La résiliation ne prend pas effet tout de suite après la réception de la lettre. Il faut attendre un certain temps selon la situation. En attendant, le futur résilié n’a plus à payer une cotisation en plus de ce qu’il lui restait à régler avant l’envoi de la lettre. En cas d’excédent dans les 30 jours suivant la date de prise d’effet, l’assureur se trouve dans l’obligation de procéder à un remboursement.

Nous allons maintenant montrer la date de prise d’effet selon les cas.

Cas 1 : résiliation à échéance

S’il s’agit d’une résiliation d’assurance habitation à échéance, le contrat n’est rompu qu’à sa date d’anniversaire. Mais pour cela, il faut envoyer la lettre au moins 2 mois avant. Autrement, le contrat va encore se poursuivre pendant toute une année.

Cas 2 : résiliation hors échéance

Pour une résiliation à tout moment ou en cas de changement de situation de l’assuré, le contrat d’assurance habitation est résilié au bout de seulement un mois après la réception de la lettre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *