couple qui emmenage dans un appartement loué

Comment louer un appartement sans garant

De nos jours, il est de plus en plus compliqué de trouver un appartement en location. D’autant plus avec la montée des loyers, l’exigence par les agences immobilières et les propriétaires de gagner 3 fois le loyer mais aussi de disposer d’un garant pour s’assurer du paiement mensuel. 

Et pour le dernier point, ce n’est pas chose aisée. Vous devez trouver quelqu’un de votre entourage qui accepte bien de payer à votre place le loyer en cas d’impossibilité de votre part, et tout le monde ne peut pas le faire. Alors, comment louer un appartement sans garant ? On vous explique tout. 

Louer un appartement avec la garantie Visale

Action Logement est un organisme public permettant d’aider certaines catégories de personnes à trouver un logement en location, et ce, sans garant. 

Pour cela, l’organisme a mis en place la garantie Visale. Elle consiste à prendre le relais du paiement des loyers et des charges qui sont restées impayées par le locataire, et pendant une période de 3 ans. 

La garantie Visale a mis en place ce dispositif en 2016 et vient remplacer celui de la garantie des risques locatifs. 

Pour bénéficier de la garantie Visale, il faudra répondre néanmoins à certains critères : 

  • être âgé de plus de 30 ans, être salarié dans une entreprise du secteur privé (non agricole) et gagner moins de 1500€ par mois.
  • être étudiant de moins de 31 ans, peu importe la situation, ne pas recevoir de bourse et ne pas être fiscalement rattaché à ses parents.

Louer un appartement grâce à la caution bancaire

La caution bancaire est une alternative assez persuasive pour se faire accepter sa demande de location. Avec ce type de caution, le locataire fournit une garantie de paiement au propriétaire.

Ce dernier pourra se servir dans un compte bancaire bloqué par la banque dont le locataire aura versé à l’intérieur l’équivalent de plusieurs fois le montant du loyer en cas de risque d’impayé de sa part. Certes, la banque est une sorte de garante dans ce cas-là, mais pas totalement puisqu’il s’agit de l’argent de l’occupant.

La garantie Loca-pass

C’est encore une fois une garantie créée par Action Logement. Elle prend le relais du paiement pour un loyer de moins de 2000 € par mois et qui n’est pas un logement social. Toutefois, cette garantie Loca-pass a une durée limitée de 9 mois maximum. Vous devez, en outre, correspondre aux critères suivants pour que cette garantie vous soit accordée : 

  • être salarié du secteur privé (non agricole) de plus de 5 ans.
  • être travailleur saisonnier.
  • être étudiant de moins de 30 ans à la recherche d’un emploi, être étudiant boursier ou encore en formation d’entreprise.

Il faudra néanmoins rembourser ce que la garantie Loca-pass vous a avancé dans un délai de 3 ans maximum.

La location solidaire

La location solidaire est initialement prévue par la ville de Paris en 2007 pour s’étendre plus tard au niveau national (Solibail). Elle sert à reloger les personnes en situation précaire, à la rue et aux revenus très modestes. Certaines sont même logées dans un hôtel payé par l’Etat. 

Le propriétaire du logement signe un bail civil avec une association mandatée à cet effet et financée par l’Etat. Ainsi, cela lui permet d’avoir l’assurance de recevoir le montant de son loyer tous les mois. 

La location solidaire prend même en charge les éventuelles dégradations. La durée de ce type d’aide s’étend sur 18 mois

La caution locative étudiante

Si vous êtes étudiant, vous avez également la possibilité de louer un appartement sans garant grâce à la caution locative étudiante. Cette aide de l’Etat permet aux étudiants qui ne trouvent pas de garants personnels d’accéder au logement locatif. C’est le CROUS qui gère cette caution étudiante.

L’étudiant devra toutefois respecter certaines conditions : 

  • Il doit être âgé de moins de 28 ans. Il peut être âgé de plus de 28 ans s’il est en étude de doctorat et de nationalité étrangère.
  • Il doit être en recherche d’appartement en France dans le cadre de ses études.
  • Il ne doit pas avoir de caution bancaire ou familiale en cours.

etudiante qui loue un appartement

Opter pour la colocation

Il faut savoir que la colocation n’est pas uniquement réservée aux étudiants. De plus, faire de la colocation ne demande pas à avoir un garant pour chacun des locataires. Souvent, un seul garant suffit pour tous les colocataires

Louer un appartement sans garant est donc tout à fait possible dans le cadre de la colocation. Malheureusement, ce mode de vie ne correspond pas à des familles ou des couples. Mais si vous êtes célibataire en recherche d’appartement, c’est la solution la plus convenable. 

Il y a deux types de bail pour la colocation : 

  • Bail simple : c’est-à-dire qui est sans clause de solidarité. Le garant n’est donc pas solidaire avec les colocataires. 
  • Bail à garant unique : dans ce bail, il y a une clause de solidarité entre les colocataires. Le garant peut aussi se porter caution pour un ou pour plusieurs colocataires.

Gagner plus que 3 fois le montant du loyer

Il se peut que certaines agences immobilières et certains propriétaires acceptent votre dossier de location si vous démontrez des revenus conséquents. 

En effet, si vous gagnez nettement plus que 3 fois le montant du loyer et que vous êtes en CDI (car être en CDD pour louer, les chances sont minces, même s’il existe des solutions), les agences peuvent accepter de vous louer l’appartement même sans garant. 

Cela dépend de la région, du propriétaire et de l’agence immobilière en question, mais vous pouvez toujours négocier avec eux en fonction de votre dossier. 

À noter qu’un bailleur sans agence peut être plus à même d’accepter un dossier locatif sans garant. Privilégiez donc les quelques propriétaires qui ne passent pas par des agences immobilières pour faire louer leur appartement.